Le Grand Meaulnes de Alain Fournier

Le Grand Meaulnes

Le mardi 3 septembre 2002 par Sheherazade

De ce livre à l’ambiance magique, le compositeur Ravel écrivait : "Depuis longtemps, je n’avais pas pris autant de plaisir à lire un roman."

Rappellons aussi que le Prix Goncourt fut malheureusement refusé à Alain-Fournier et un critique célèbre de l’époque dira dans un article consacré aux nominations : "... l’Académie G. n’a donc pas donné le prix à Alain-Fournier ? C’est bien naturel puisque c’est un roman neuf et délicieux. On sait que les membres de cette compagnie ont horreur du talent".

J’ai eu envie de citer ces deux anecdotes avant de donner mon opinion sur ce livre merveilleux de poésie, plein de fraîcheur et de mélancolie.

Toutes générations confondues doivent découvrir et redécouvrir l’histoire des amours perdues et retrouvées d’Augustin Meaulnes et Yvonne de Galais, de son frère Frantz et de Valentine Blondeau.

C’est une histoire d’amitié aussi, celle du raconteur, François Seurel, fils des instituteurs où Meaulnes sera inscrit l’année de ses 17 ans. Le livre nous fait partager la magie des paysages de Sologne, le bonheur d’une fête d’enfants, d’une fête de fiançailles.

Et j’aimerais terminer par ce qu’Alain-Fournier (semi-pseudonyme d’Henri Fournier) écrivait à son futur beau-frère à propos de son roman : "Je ne demande ni prix, ni argent, mais je voudrais que LE GRAND MEAULNES fût lu."


  • > Le Grand Meaulnes  29 février 2004, par L’americaine !

    Ah, quel beau livre ! Au tout debut, quand on m’a oblige de lire le recit, j’etais presque 100% sure que celui-ci serait ennuyeux a cause de sa longueur assez considerable et de l’image choisie pour la couverture, illustrant un paysage serein et tranquil, qui me donnait une impression a la fois vague mais tout de meme tres imposante que le livre ne comporterait pas d’histoire mais une longue description, n’atteigant guere de limites. Certes, je me suis extremement trompe ! Ce livre m’a ebloui non seulement par son histoire passionante mais aussi par la grande emotion transmette au lecteur.

    Si j’avais a le noter, je lui donnerai un bon 20/20 tant ce recit m’a passione !

    Je conseille Le Grand Meaulnes meme a ceux qui n’aiment pas lire, comme moi par exemple !


    Répondre à ce message
  • > Le Grand Meaulnes  23 septembre 2003, par

    je m’intéresse aux thèmex de l’enfance, l’adolescence et l’âge adulte dans le grand Meaulnes.

    pouvez-vous m’indique où je pourrais trouver une étude ou une analyse.

    merci


    Répondre à ce message
    • > Le Grand Meaulnes 23 septembre 2003
      désolée, je ne peux pas vous aider dans ce domaine
      Répondre à ce message
    • > Le Grand Meaulnes 13 novembre 2003, par nat29
      je suis étudiante en deug de lettres modernes et je souhaiterai également trouver des informations sur les thèmes de l’enfance et de l’adolescence en rapport avec le roman du grand Meaulnes.Si vous avez réussi à en trouver serait-il possible de me les communiquer ?Merci d’avance.
      Répondre à ce message
  • Re : Le Grand Meaulnes - Alain-Fournier  26 octobre 2002
    Je suis un prof..et je voudrais bien avoir des notes critiques sur les thèmes et questions générales de "Le Grand Meaulnes" s’iol vous plaiot...vbeuillez me faire avoir si c’est possibles.....
    Répondre à ce message
    • Re : Le Grand Meaulnes - Alain-Fournier 26 octobre 2002
      Je vous conseille d’ouvrir le site legrandmeaulnes.com. Vous y trouverez ce que vous cherchez.
      Répondre à ce message
    • Re : Le Grand Meaulnes - Alain-Fournier 26 novembre 2002
      ouvre la page www.legrandmeaulnes.com
      tu trouveras ce que tu veux
      Répondre à ce message