Le Cri du peuple de Jacques Tardi

La description par Tardi et Vautrin de la tragédie de la Commune de Paris

Le Cri du peuple

Le mardi 14 octobre 2003 par Dadoo

Alors que vient de sortir le troisième tome du Cri du Peuple : les Heures Sanglantes on s’attendait à ce que la trilogie soit bouclée. Heureusement il n’en est rien ! Devant tant d’horreurs, Tardi s’est senti forcé de prévoir un quatrième tome... pour notre plus grande joie. En effet ce sujet semble particulièrement inspirer le dessinateur qui nous a livré trois tomes de haute volée.

Dans les canons du 18 Mars on apprend comment la population parisienne prend les armes pour défendre les canons achetés grâce à une souscription populaire contre les soldats de Thiers.

Dans L’Espoir assassiné la Commune s’installe dans le désordre et la panique mais fait soufflet un vent d’espoir pour ce prolétariat rejeté dans les bidonvilles qui entourent Paris.

Enfin Les Heures sanglantes devaient boucler la trilogie et montrer l’horrible répression des Versaillais de monsieur Thiers. Finalement nous aurons le droit à un quatrième volume !

Dans la bouche de Vautrin et sous la plume de Tardi on se rend compte de l’horreur mise en place par les Versaillais, alliés objectifs de Bismarck contre la révolution populaire de la Commune.

Tardi mèle très habilement la petite histoire et la Grande Histoire. Particulièrement dans Les Heures sanglantes où il découpe fréquemment son format à l’italienne en une partie haute et une partie basse décrivant la marche simultanée de ses intrigues et de l’Histoire.