Largo Winch, en retraite à l’Abbaye

Le mercredi 15 juin 2005 par Sheherazade

Il ne s’agit nullement du titre d’un nouvel album du séduisant héros de bédés. LARGO WINCH, l’élégant baroudeur multimillionnaire des temps modernes, jeune, beau, intelligent, philantrope, impulsif, contestataire, est ce héros de bédés, né de la plume de Jean VAN HAMME et du crayon de Philippe FRANCK. Il s’expose actuellement, sans retenue, à l’abbaye de BROGNE.

Largo Winch, c’est ce roi de l’action, qui se précipite la plupart du temps tête baissée, entouré de ses copains un peu marginaux, un peu originaux, au secours des belles en détresse, que ce soit en hélico, en jet (privé, évidemment), en Harley-Davidson ou à cheval. Largo Winch énerve parfois les lecteurs par son côté impulsif, il réagit au quart de tour à la moindre occasion, mais ne peut rester insensible face à l’injustice, toujours prêt à relever un défi pour une bonne cause.

Celles-ci l’entraînent du Nevada à Paris, en passant par Venise, Londres ou New York. Il s’est retrouvé dans les prisons d’Istambul ou dans la jungle de Birmanie.

Actuellement - pour 6 mois - il se trouve dans le paisible écrin de verdure qu’est le Namurois belge. A 20 km de la ville de Namur, à côté des vallées de la Meuse, de la Lesse et de la Molignée. A l’abbaye de Saint-Gérard, plus précisément.

Les abbayes ont toujours joué un rôle dans le développement social et culturel des peuples ; à une époque elles étaient écoles et ateliers, des lieux où se forgèrent des courants de pensées, on y mettait en pratique les techniques du progrès. Elles étaient aussi des lieux de paix, de refuge, de convivialité.

L’Abbaye Saint-Gérard de Brogne, qui connut un essor et un rayonnement considérables tout au long de son histoire, s’inscrit dans cette tradition, devenue un centre culturel, de rencontres, d’expositions, convenant à des séminaires et conférences ou même réunions familiales. La cuisine du restaurant est très renommée dans la région, ses chambres d’hôtes sont très confortables aux dires des personnes y ayant résidé. Elle comporte par ailleurs une splendide crypte du 13ème siècle. Sur la place Saint-Gérard, contre le mur de l’abbaye se trouve une pierre de justice, espèce de table en pierre, une curiosité unique en Belgique.

L’Abbaye de Brogne fut fondée au 10ème siècle par Gérard, fils de propriétaires de la terre de Brogne, un magnifique domaine dans le site enchanteur de la forêt de Marlagne. Gérard naquit à Strapsoul Une chapelle dédiée à Saint-Pierre, construite sur un temple romain dédié à l’eau, ainsi qu’une villa, un refuge pour chasseurs et une exploitation agricole faisaient partie de la propriété. Lors d’une partie de chasse, Gérard vint se recueillir dans la chapelle et c’est St-Pierre en personne qui lui apparut et lui demanda de construire un sanctuaire plus important destiné à abriter les reliques de Saint-Eugène, évangélisateur de Tolède.

C’est en 919 que Gérard obtint les reliques de l’abbaye bénédictine de Saint-Denis à Paris, où il effectua sa formation et la consécration sacerdotale. Les reliques furent données à l’église de Brogne ; à cette paroisse fut adjointe un monastère en 923 et Gérard, devenu moine en 921, devint le premier abbé du nouveau monastère bénédictin dédié à Saints-Pierre et Eugène.

C’est à la demande du Marquis de Flandre et du duc de Lotharingie que Gérard devint un grand réformateur de la vie religieuse dans nos régions ; il introduisit la réforme monastique en Belgique et en France, ses motivations étant d’assurer l’infrastructure matérielle des Abbayes puis de nommer un abbé régulier et, enfin, d’établir la règle de Saint-Benoit.

St-Gérard réforma également le monastère de Saint-Bavon à Gand, ainsi que celui de St-Pierre. C’est CLUNY qui est la figure la plus emblématique du mouvement réformateur des monastères. Revenu à Brogne en 953, Gérard y mourut 6 ans plus tard et fut canonisé en 1131. Son corps est toujours préservé à l’abbaye de Brogne, renommée depuis « Abbaye Saint-Gérard ».

Toutes informations sur l’expo LARGO WINCH se trouvent sur le site www.brogne.be.

Les informations relatives à St-Gérard et son histoire ont été trouvées sur le site www.encyclopedie-universelle.com



  • Largo Winch, le documentaire  12 novembre 2008, par annabeldoc

    Je signale à tous les amateurs de Largo Winch qu’il existe un documentaire très intéressant sur la création du tome "Les Trois yeux des gardiens du Tao". Une équipe de cinéma a suivi Jean Van Hamme et Philippe Francq tout au long de la fabrication du tome 15 de la série BD, depuis la première ébauche de scénario jusqu’à l’imprimerie, en passant par les repérages à Hong Kong. Ce documentaire est disponible en VOD sur le site de l’éditeur - http://largowinch-ledoc.com. http://www.largowinch.com/fr/news0.html A voir absolument ! Pour les anglophones, une version sous-titrée en anglais est également disponible.

    http://www.dailymotion.com/video/x34fm6_largo-winch-le-doc-la-bande-annonce


    voir le doc
    Répondre à ce message