La rivière rouge sang de Ann Rule

La rivière rouge sang

Le lundi 17 avril 2006 par milou

En novembre 2001, Gary ridgway, le tueur en série le plus meurtrier des Etats-Unis, est enfin arrêté. L’assasin de la Green River, le fleuve vaseux dans lequel il plongeait ses victimes après les avoir violées et étranglées, échappait à la police depuis vingt ans.

Voilà justement vingt ans qu’Ann rule suit pas à pas les avances de l’enquête, qu’elle réunit des indices sur le tueur et son mode opératoire, qu’elle collecte des informations sur les 48 victimes.

Qu’avaient en commun ces jeunes filles au physique si différent ? Leur fragilité psychologique, leur existence marquéé par des drames indélébiles, La réponse setrouve-t-elle au fond de cette rivière rouge sang, sinistre sillage d’un serial killer qui se croyait insaisissable ?

Ann Rule brosse ici un portrait et des victimes dont on peut dire qu’elle ressucite l’âme et également un portrait du tueur. Elle raconte l’enquête d’une façon tellement réaliste qu’on a l’impression d’y être. Ce thriller authentique nous redonne une part d’humanité face à ces victimes, dans un monde où on a tendance à dénigrer ces marginaux.