La mécanique du centaure de M John Harrison

La mécanique du centaure

Le mercredi 1er septembre 2004 par Mario_Heimburger

C’est l’histoire d’un loser, le dernier de sa race jadis exterminée par les humains : les Centauriens. Sans racines, il erre, passe de dealer à consommateur, exécutant des petites tâches sans relief, glande entre les boulots. Jusqu’à ce qu’un groupe d’historiens découvre sur Centauri-la-défunte une arme, fabriquée par les Centaurien, mais jamais utilisée. Or, seul un Centaurien peut l’activer...

Le capitaine Truck devient alors le point de mire de multiples factions, qui tour à tour vont le forcer à coopérer, jusqu’à ce que Truck trouve la force de prendre lui-même des décisions.

Le réçit est verbeux : il rappelle du bon Jack Vance, en plus farfelu encore. Et pourtant, derrières les longues phrases et les métaphores hardies, se cachent de temps en temps de réelles considérations politiques. Et tout le livre n’est qu’un pamphlet contre toutes les idéologies...

Les scénes évoquées sont impressionnantes, depuis la description des bas-fonds galactiques jusqu’à la planète morte du Centaure, en passant par une base spatiale dirigée par un anarchiste-rêveur-poête. De la SF vraiment dépaysante, et sans concession pour la race humaine...