La force du bien de Marek Halter

La force du bien

Le lundi 1er septembre 2003

Dans les ténèbres, une lueur d’espoir, celle de l’humanité, de la justice et de la bonté. Ce livre rend hommage à ces hommes et ces femmes qui durant la seconde guerre mondiale n’ont pas hésité à mettre leurs vies en péril afin d’aider et de protéger des Juifs. Marek Halter nous emmène à travers l’Europe à la recherche de ces Justes et devant tant d’humilité, on ne peut que ressentir une vive émotion.

En refermant ce livre, une question se pose : Pourquoi n’y a t’il pas eu davantage de Justes ?

Un ouvrage magnifique à ne pas manquer !

Quatrième de couverture

Il aurait fallu le dire depuis longtemps, le dire haut et fort : en des temps dominés par les lâches et les tueurs, il y eut des individus pour nous permettre de ne pas désespérer de l’humanité, des hommes et des femmes qui n’ont pas hésité à risquer la mort pour sauver des vies. Iréna, polonaise, a sorti du ghetto, à la barbe des Allemands, 2 500 enfants. Berthold, industriel allemand, a entrepris d’embaucher des Juifs dans son usine, les sauvant ainsi des camps de la mort. Des religieuses ont abrité dans les couvents des centaines d’enfants traqués... Voilà sans doute ce que j’aurai découvert à travers mon voyage au pays des Justes : le Bien existe ; et cette disposition à la bonté que tout homme peut porter en lui, les pires systèmes totalitaires ne la détruiront jamais. En rendant hommage à ces Justes, en restituant leurs témoignages longtemps passés sous silence, j’ai voulu créer une "mémoire du Bien".Car le Bien est l’espoir. Et sans espoir, on ne peut vivre.