La fin des temps de Haruki Murakami

La fin des temps

Le jeudi 25 novembre 2004 par Mimi

Deux récits parallèles "pays des merveilles sans merci" et "fin des temps" alternent tout au long du livre, sans que l’on se rende compte immédiatement qu’ils concernent le même personnage.

Dans le premier, un programmateur de génie est appelé par un vieux scientifique pour effectuer un brouillage sur des travaux au demeurant assez obscurs, dans un pays peuplé de créatures maléfiques ; le second récit se situe dans une ville dont on ne peut plus sortir, et le héros travaille dans une bibliothèque, son unique opération étant de lire les rêves dans des crânes de licorne.

Au fil du livre on découvre une autre dimension du fantastique qui fournit la clé du récit. Livre très singulier qui pose peut-être quelques questions un peu inquiétantes.


  • > La fin des temps  8 janvier 2005, par Dadoo
    Comme souvent chez Murakami, ce livre laisse beaucoup de liberté à notre imagination avec une dimension onirique très forte. Bien qu’il parle d’informatique et de cryptage on est toujours dans le registre du conte de fée, c’est très étonnant et intéressant !
    Répondre à ce message