La fille démantelée de Jacqueline Harpman

La fille démantelée

Le mercredi 16 juin 2004 par Sheherazade

Témoignage à forte consonnance autobiographique qui est un formidable réquisitoire contre la relation de haine (mais sans doute d’amour aussi) entre mère et fille.

Relatée à la première personne, l’histoire d’une mère mal aimée, dure froide et méchante, incapable de témoigner de l’affection à sa fille.

Le style est direct, percutant et très spontané ; contrairement à ce que le sujet peut avoir de dur, le roman se lit avec rapidité, avec facilité, sans doute grâce à ce style naturel.

C’est l’histoire d’un rendez-vous manqué, d’une relation impossible entre mère et fille et l’avenir de cette fille sera dans la liberté d’être elle-même, de se réconcilier au coeur d’elle-même avec cette mère mal aimante.