La course du lièvre à travers les champs de Sébastien Japrisot

La course du lièvre à travers les champs

Le dimanche 2 mars 2003 par catherinem

Tony Cardot a manifestement commis dans son passé un acte qui fait que les gitans du monde entier ont décidé d’avoir sa peau. Il est donc perpétuellement en fuite et c’est dans un de ces moments qu’il tombe sur un cadavre pas encore tout à fait mort mais presque et qui lui refile un magot impressionnant, mais qui n’a pas le temps de lui expliquer le pourquoi du comment, parce qu’il meurt entretemps.

Tony se fait alors kidnapper par les assassins du cadavre, qui en veulent à l’argent, et le soumettent à toutes sortes de gentilles tortures : lit-cage, pas de nourriture, et creusage de tombe histoire de l’impressionner, mais il résiste. Alors il est embauché dans l’équipe qui prépare manifestement un coup de grande envergure. Entretemps, il rencontre la femme de sa vie et il échappe aux gitans qui l’attendent pas très loin...

Encore une fois, j’ai aimé lire Japrisot, j’aime ses histoires, j’aime le style, j’aime les personnages. Et le fait que ce roman ait été écrit pour le cinéma n’enlève rien à son charme, c’est un peu surprenant parfois mais l’ambiance générale du roman n’en est pas amoindrie. Je ne saurais donc faire autrement que de conseiller à tout le monde de lire et de relire du Japrisot.


  • > La course du lièvre à travers les champs  6 mars 2003, par Nicolas
    Et surtout "un long dimanche de fiançailles", la plus belle des histoires d’amour...
    Répondre à ce message
  • > La course du lièvre à travers les champs  2 mars 2003, par Feline
    Je suis entièrement d’accord, Sébastien Japrisot est un excellent écrivain. je n’ai pas lu celui-ci mais j’ai été conquise par "La passion des femmes" et "Compartiment tueurs"
    Répondre à ce message