La course au mouton sauvage de Haruki Murakami

La course au mouton sauvage

Le dimanche 25 juillet 2004 par catherinem

Quand le maitre du monde, mourant, profite de sa situation de maitre du monde pour lancer un petit agent de publicité sur les pas d’un mouton étoilé surpuissant...

La vie était calme, et relativement ennuyeuse, pour cet homme, associé avec un ami d’une agence de publicité qui marche tant bien que mal. Sa femme vient de le quitter, mais il en a rencontré une autre, aux oreilles fascinantes dont il est fou amoureux, surtout quand elle se fait une queue de cheval.

Cette tranquillité est un jour perturbée par un homme en noir, stature rigide, subordonné du maitre du monde qui se meurt et qui doit être sauvé : il faut absolument retrouver le mouton étoilé grâce auquel le maitre du monde a acquis sa position de maitre du monde. Le dilemne est donc le suivant : retrouver un mouton logiquement impossible à retrouver (le japon c’est grand, c’est à dire...) ou voir sa vie basculer dans... on sait pas trop quoi mais c’est pas sympa...

Il part donc avec ’belles oreilles’ à la poursuite de l’animal fabuleux... enfin c’est ce qu’on pourrait croire...

Pas facile au premier abord, heureusement que le rat fait preuve de bonne volonté !

Ce roman est le premier que je lis de cet auteur. Il est rédigé avec une bonne dose d’entrain et le fond en est complètement délirant, mais l’histoire n’est pas décousue pour autant : elle se déroule complètement logiquement dans un décor de délire. Vu l’impression qu’il m’en a laissé, il faut donc que j’aille au plus vite chez mon libraire préféré acheter le reste des parutions de Haruki Murakami.


  • La course au mouton sauvage  9 mai 2008, par tim
    J’ai adoré les passages poétiques sur le cours de l’eau tel le destin qui longe les rives de nos vies... Par contre je ne parviens pas à trouver la symbolique précise de cet ouvrage. Bien sûr la quête du mouton étoilé s’apparente à l’attente de Godot mais y a t -il une quête d’idéal dans ce parcours ? Cet écrivain dont j’ai lu déjà Après le tremblement de terre me fascine la nostalgie de ses écrits m’embarque inéluctablement dans l’imaginaire mais aussi la l’éphémère et la monotonie du quotidien. Je suis heureuse de savoir que son oeuvre vaste me permettra encore de m’émerveiller que me conseillez vous après le tremblement de terre à suivre comme un mouton étoilé ? Françoise VINCENT-BLANCHARD 42800 St MARTIN LA PLAINE
    Répondre à ce message
  • > La course au mouton sauvage  25 juillet 2004, par Jean-Claude.
    Je te conseille principalement "Chronique de l’oiseau à ressort" c’est vraiement un petit bijou. Inoubliable.
    Répondre à ce message