La bête du Sapt de Olivier Pally

La bête du Sapt

Le mardi 15 avril 2008

Dans un village d’Auvergne au milieu de l’hiver, les habitants commencent à entendre, certaines nuits, des hurlements bestiaux venus d’une vieille montagne dominant le village, le Puy du Sapt. Sans que personne ne sâche si ce ce mystère est un cannular ou réellement qu’une créature féroce ait fait son apparition, ils l’appellent "la bête du sapt".

Dans ce même village, Camille, une adolescente rebelle en perpétuel conflit avec ces parents et éternelle jalouse de sa soeur adoptive Elise, est la première personne qui percera ce mystère, à ces dépends. C’est le début d’une aventure qui la fera pénétrer dans un univers fantastique et la fera se dépasser...

J’ai essayé de changer le résumé sur la couverture du livre car je le trouvais que peu engageant par rapport au contenu. J’ai adoré ce roman qui, de toutes les lectures jeunesses que je dois faire pour mes classes, se détache largement du lot. Car loin de copier la légende de la bête du Gévaudan, il a sa propre originalité et sa propre ambiance. Le style de l’auteur — qui saura se faire connaître — n’est pas anodin à cela car loin de toute longueur, descriptions, il tient magistralement le rythme du roman jusqu’à une fin parfaite, nous surprenant et nous faisant frémir à chaque page.

Un style d’écriture personnel, vivant, et très sensible. Des personnages loins des clichés d’adolescents. Une ambiance de sorcelerie sans jamais verser dans le sang et l’horreur. Et surtout, l’auteur aborde délicatement des thèmes comme l’adoption, l’incompréhension de deux soeurs ennemies, ou les maux d’adolescents qui se cherchent...

Ce livre est une perle.


  • La bête du Sapt  28 avril 2008
    Je suis d’accord que ce livre est enchanteresque... ! Je l’avais acheté pour mes ados et je l’ai lu pour lecture de vacances... vraiment beau et angoissant.
    Répondre à ce message