La Vallée des rubis de Joseph Kessel

La Vallée des rubis

Le samedi 30 octobre 2004 par Dadoo

Le narrateur, un romancier (l’auteur ?) est entraîné par un ami amateur de belles pierres jusqu’à Mogok, la cité du rubis au fin fond de la jungle birmane. On dit que tous les principaux rubis viennent de cette région difficile où le sol ruisselle de pierres plus précieuses les unes que les autres. Ils partent donc tous les deux à la recherche du trésor abandonné d’un bandit.

Pour ce roman, Kessel semble avoir hésité entre le format romanesque et le format "reportage". Certes il y a une trame, une histoire et des personnages mais ils ne prennent jamais le dessus sur la "documentation" de l’auteur : l’Histoire du rubis, des récits de pierre précieuses, la vie en Birmanie etc.

Du coup on a un peu l’impression de ne jamais vraiment pouvoir rentrer dans le livre et c’est bien dommage.

Il reste le plaisir du récit de la découverte de la Birmanie peu après la seconde guerre mondiale, mais ce récit devient lui aussi un peu daté...