La Saga des Médicis de Sarah Frydman

La Saga des Médicis

Le vendredi 10 mars 2006 par Ollo

Contessina, Le Lys de Florence, Lorenzo... Trois tomes, trois noms à la senteur italienne... Trois tomes surtout qui vous plonge dans l’univers florentin du 15ème siècle.

Je ne suis pas assez spécialiste pour avoir un point de vue sur la qualité historique de ces romans et sur leur précision, mais ils vous plongent dans un univers absolument magique.

D’une part, la puissance politique des Médicis, leurs confits avec les "vieilles familles" qui ne voient pas d’une très bon oeil l’arrivée de ces "marchands" au pouvoir. Les luttes de pouvoir étaient moins tendres qu’à l’heure actuelle et le côté "social" de Cosime de Médicis ne plaisait pas à tout le monde.

D’autre part les palais, l’influence des Médicis sur l’évolution artistique... et nous voila transporté chez les contemporains de Dante, Botticelli ou Fra Angelico ! Une remarquable ouverture d’esprit qui subira d’ailleurs les foudres de Savonarole (troisième tome).

Enfin, les histoires d’amour... ou plutôt les histoires de mariage. Ces femmes Médicis, bien connues pour leur côté manipulateur. Mais de Contessina à Lucrezia, elles sauront utiliser leur rang de mère ou d’épouse pour peser dans les grandes décisions de l’époque.

Un seul regret : que cette saga s’arrête à la mort de Lorenzo dit "Le magnifique" et ne se prolonge pas au 16ème siècle...

Un conseil : prenez vos billets d’avion pour Florence avant d’entamer cette sage... l’envie d’y aller une fois qu’on l’a lue est trop forte :-).