La Restinga de Charlotte Dubreuil

La Restinga

Le lundi 26 avril 2004

A la découverte de trois cartes postales dans le sac à main de sa mère morte il y peu de temps, virginia découvre qu’elles sont de la part de son père, un père qui les a quittées lorsqu’elle avait 13 ans, elles provenaient des îles Canaries où son père demande à sa mère de le rejoindre.

Elle repondit à l’invitation de son père à la place de sa mère morte.

A sa recherche, elle fait connaissance ave luis un pécheur, Juan Carlos son Don Juan Favori, et Fred un touriste allemand.

Ce que j’ai aimé dans ce roman c’est la profondeur des sentiments qui unis les quatres nouveaux amis et surtout virginia et fred.

En même temps je trouve que la description des scènes d’amour est un peu provocante, insolente même.

Grosso modo, c’est un bon livre qui peut aider dans la quête de soi, et dans la recherche de la sérénité et du Pardon.