La Reine étranglée de Maurice Druon

La Reine étranglée

Le vendredi 10 octobre 2003 par Dadoo

A la mort de Philippe le Bel, son fils aîné Louis X, rapidement surnommé le Hutin est monté sur le trône. Cette âme faible est paniquée par son manque d’Amour. Sa femme, Marguerite de Bourgogne, convaincue d’adultère dans le Roi de Fer, est emprisonnée dans des conditions difficiles. Louis doit il la faire libérer ou au contraire doit il se faire nommer un pape compatissant pour dissoudre son mariage ?

Cette question du mariage est la seule qui intéresse le monarque. Autour de lui les grands barons se refont une santé après ces années difficiles sous la poigne de Philippe le Bel.

Finalement Louis finira par détruire en quelques années l’oeuvre de ce grand Roi.

Au cours de ce tome, les éléments d’une tragédie complexe se mettent en oeuvre : il faut un Pape au Roi qui est prêt à tout pour se remarier, il faut s’assurer que la descendance de Marie de Bourgogne ne viendra pas gêner la dynastie capétienne, etc.

Les ennemis héréditaires affutent leur armes : Robert d’Artois et la Mahaut, Valois et les fidèles de Philippe le Bel etc. Druon s’ingénie à montrer à quel point les volontés individuelles se lien irrémédiablement contre le destin de la France.

Dans ce contexte difficile, notre petit Lombard Guccio promène sa joie de vivre parmi les grands de ce monde et participe à la recherche d’un Pape en Avignon.

A la suite du Roi de Fer, ce volume se lit très facilement même si l’effet découverte ne fonctionne plus. Il reste le plaisir de découvrir comment avance cette gigantesque fresque historique.