La Proie de Michael Crichton

"Prey"

La Proie

Le vendredi 4 juin 2004 par Sheherazade

La nature, la technologie, les virus naturels et technologiques, tous évoluent à la vitesse "grand V". La nature et les virus se répliquent déjà ; alors, si un jour, les micro-particules décidaient elles aussi de devenir des "répliquants" et de prendre le contrôle ?

Jack Forman, directeur en informatique, a été limogé pour avoir osé dénoncer les magouilles de son directeur. Du coup, il est marqué au fer rouge dans tout Silicon Valley ; n’ayant pas retrouvé d’emploi, il est devenu "homme au foyer" et il aime ça : s’occuper des enfants, gérer la maison, cuisiner. Seul problème, ses relations avec son épouse, informaticienne de choc et de charme chez Xymos, se désagrègent quelque peu ; trouvant son comportement un peu étrange, Jack pense qu’elle a une relation extra-conjugale. Entretemps il est approché par la Xymos afin de résoudre un "bug" dans leur système.

Très vite, Jack réalise que ce bug est en fait un essaim de nanoparticules en pleine évolution. Les petits monstres, créés à l’origine pour aider l’armée, se sont échappés et sont prêts à s’attaquer aux scientifiques dans l’entreprise afin de se sauvegarder ; De plus, ils semblent être devenus carnivores. Forman comprend que le danger est bien pire que ce qu’il découvre et pour sauver sa famille, il lui faudra lutter contre l’intelligence des micro-machines, car l’essaim ne cesse de croître. Pour le détruire, il lui faudra inventer un virus bien plus ingénieux. Par ailleurs, les ennemis ne sont pas uniquement technologiques, compte tenu des enjeux financiers, des ennemis humains sont prêts à tuer Jack.

Michael Crichton n’aime pas trop que les hommes jouent aux apprentis-sorciers. Il l’avait déjà fait comprendre avec "Terminal Man" et "Jurassic Park". Avant d’écrire "Prey", il s’est soigneusement documenté sur les technologies de pointe. Une bibliographie figure en fin de livre et est, je pense, plutôt destinée à des lecteurs férus en sciences informatiques et autres. Mais pour le commun des mortels, son livre est un passionnant thriller futuriste, impossible à lâcher dès qu’il est entamé.


  • > La Proie  6 juin 2004, par filipe
    quest ce que nanoparticules , bastet ?
    Répondre à ce message
    • > La Proie 8 juin 2004, par bastet

      dans ce cas-ci, les "nanoparticules" qui ont échappé au contrôle des ingénieurs et informaticiens, sont des robots microscopiques, pas plus grands que des fourmis.

      Mais la nanotechnologie est une science en plein développement, qui crée des ordinateurs microscopiques utilisés dans le domaine de la recherche médicale, pour essayer de déterminer si des cellules sont cancéreuses ou s’il faut rechercher un ADN par exemple.

      Pour l’instant, ces expériences sont uniquement en éprouvettes de laboratoire. Les chercheurs espèrent développer la nanotechnologie ultérieurement pour déterminer une grossesse, développer des vaccins. Les ingénieurs qui mettent ces micro-robots au point espèrent qu’un jour aussi ils pourront aider à réparer des tissus blessés.

      pour ceux que le sujet intéresse, il y a un site anglophone intéressant :


      nanotechnology
      Répondre à ce message
      • > La Proie 23 septembre 2004
        je viens de le lire , et j’ai trouvée ca super mais j’ai trouvée chiant les cotés scientifique ( c’est bien normal je n’ai pas compris tout ) . mais sinon il est génial , une adaption de david lynch en plus est c’est le top .
        Répondre à ce message
        • > La Proie 23 septembre 2004, par bastet

          c’est vrai, filipe, la partie scientifique est difficile à comprendre, j’ai aussi dû m’y reprendre à plusieurs fois, jusqu’à ce que je découvre les explications sur le site scientifique où cela me semblait mieux expliqué. Contente que cela t’ait plu.

          Je ne suis pas certaine que cela pourrait attirer Lynch qui est très intello dans sa démarche. Par contre je suis sûre que les grosses machines à effets spéciaux y trouveraient leur bonheur.


          Répondre à ce message