La Longue attente de Jin Ha

La Longue attente

Le samedi 26 juin 2004 par catherinem

J’ai été marié jeune. Sans amour. Sans respect, même , surtout quand j’ai vu ses pieds minuscules. Ce n’est plus à la mode aujourd’hui, les pieds bandés, j’en ai eu honte et j’en aurais toujours honte.

Ma femme est exemplaire, pourtant, elle ne rechigne pas au travail, elle s’est occupé de mes parents comme si c’étaient les siens, pour tous elle fait vraiment partie de la famille. Et elle m’a donné une fille superbe.

Elles vivent ensemble à la campagne, et moi à la ville, je suis médecin. Je ne retourne chez moi que deux semaines par an. Ici, à l’hôpital, j’ai fait la connaissance d’une autre femme, elle veut que je divorce et que je l’épouse. Tous les étés, de retour chez moi, je vais avec ma femme au tribunal pour divorcer. Elle refuse toujours au dernier moment.

Ca fait maintenant 18 ans que j’essaye de divorcer, 18 ans c’est la période réglementaire pour se séparer de sa femme avec ou sans son consentement. Cet été je serai un homme libre.

Voilà, je suis un homme libre... et remarié avec la femme que j’aime. Mais...

Ca pourrait être génant, un livre où il se passe finalement aussi peu de choses, où l’action en tout cas semble se dérouler au ralenti, et c’est finalement beaucoup plus riche que prévu. ’La longue attente’, où comment réaliser sur le tard que l’amour se cache là où on l’attend le moins ?