La Commedia des ratés de Tonino Benacquista

La Commedia des ratés

Le mardi 24 août 2004 par catherinem

Antonio est italien et sa famille est immigrée depuis longtemps en banlieue parisenne. Lui habite paris. En soir en rentrant chez lui, il rencontre un vieux copain d’enfance, pauvre loser, autrefois drôle, aujourd’hui seulement pathétique, qui lui demande d’écrire pour lui une lettre à une mystérieuse Raphaëlle.

Mais pourquoi Dario a-t-il été assassiné le lendemain ? Pourquoi le contenu de son estomac semble-t-il perturber grandement le père d’Antonio ? Pourquoi Dario est-il allé outre atlantique pour acheter un pauvre terrain qui n’a jamais produit que de la mauvaise piquette ? Et pourquoi a-t-il fallu que ce soit lui, Antonio, qui soit le légataire de ce foutu terrain ?

Antonio, partagé entre la simple curiosité et le désir de satisfaire le dernier rêve de son ami d’enfance, part en italie. Dès son premier jour, il se rend sur son terrain et y rencontre deux étranges figures : un clochard aveugle et complètement imbibé, et l’ancien propriétaire d’une parcelle du terrain, homme violent qui lui parle à la troisième personne. Et surtout il découvre la vieille vieille chapelle qui renferme la statue de sant’Angelo et ses yeux terribles...

Antonio tatonne jusqu’à comprendre pourquoi Dario a acheté ce terrain. Et comprendre que sa dernière idée relève du génie. Dangereuse mais géniale. Et puisque c’est ainsi, il ira jusqu’au bout du rêve fou de son ami, pour que lui, là haut, se fende une dernière fois la poire un bon coup en voyant tout ça...

Le début est un peu lent mais dès l’arrivée en Italie, le rythme s’accélère et le roman devient très agréable à lire.

Jusqu’à la chute finale qui en rajoute une couche dans le genre décallé... Un roman donc très agréable, même si je n’en garderai peut être pas le même souvenir emballé que Saga.


  • It’s secrret ! Save your money man ;)  9 mai 2008, par spiritofd
    Pay Day Loans and No Fax Payday Loans are available for people nationwide. All applications are accepted with quick pay day loan approvals.

    Répondre à ce message
  • La Commedia des ratés  12 mars 2006, par milou
    Pour ma part, j’ai été prise dans le livre qu’à la dernière moitié. J’ai trouvé le début long, on en finissait pas et rien ne décoller vraiment, mais quand tout s’accélère alors là j’ai été emballée. Bien sûr l’intrigue est très bien et le personnage principal est attachant au fond.
    Répondre à ce message
  • > La Commedia des ratés  9 octobre 2004, par Dadoo
    J’ai beaucoup aimé ce roman et notamment le mélange historique des différentes périodes évoquées. Les personnages sont très vrais et très attachants et on se laisse emporter par l’intrigue (surtout en Italie c’est vrai) sans aucun effort !
    Répondre à ce message