L’île des gauchers de Alexandre Jardin

L’île des gauchers

Le dimanche 24 novembre 2002 par Moebius

Apprendre l’amour, quel ambition superbe ! Ce roman d’Alexandre Jardin nous conte l’histoire de Lord Cigogne, homme au caractère à part qui va sacrifier sa vie entière à adorer sa femme et ira jusqu’à tout abandonner pour s’éxiler avec elle sur une île faite exclusivement pour l’amour des femmes.

Si certains déploreront le trop plein de romantisme de l’écrivain, on pourra néanmoins apprécier l’imagination de celui-ci qui au bout du compte nous explique ce que veulent les femmes : être aimée, regardée, mais aussi parfois remises en question. Qu’on leur dise qu’elles sont belles et qu’on ait plein d’attention touchantes, mais que dans le même temps l’on se prête a LEUR jeu de la séduction...

Bref, un roman à l’image de l’amour : Avec bien des hauts, beaucoup de bas et des idées qui à l’heure où j’écris ces lignes sont encore pour moi un mystère !


  • > L’île des gauchers  30 septembre 2003, par manonv1

    J’ai adoré ce livre d’Alexandre. Jéprouve un réel besoin a savoir si cette ile existe vraiment.

    Merci de me répondre....Manon

    Manonv1@msn.com


    Répondre à ce message
    • > L’île des gauchers 1er juin 2004
      Je ne pense pas que cette île puisse exister ! Tout le bonheur est ici, il suffit de le trouver et même si c est parfois difficile toute ces épreuves nous construissent et font de nous des gens meilleurs... Tout le bonheur et l amour est autour de nous, il suffit de le chercher et de ne plus le lacher ! C est toi qui le crée, tu invente ta vie ! on est tous des artistes car ta vie est un tas de feuille blanches que tu remplira toi meme, celon tes desirs Bonne chance pour la suite ciao virginie
      Répondre à ce message
    • > L’île des gauchers 18 février 2005, par yuma032000
      J’ai fini ce livre hier et comme toi j’ai voulu savoir si cette île existait vraiment ; j’ai fait 2 ou 3 recherches sur internet et les réponses étaient plutôt positives mais en lisant les autres messages j’ai un doute alors je vais continuer mes recherches, si j’ai du nouveau je t’en ferai profiter.
      Répondre à ce message
  • > L’île des gauchers  4 septembre 2003, par Sophie
    Je ne l’ai pas encore fini : j’en suis à la page 58, moment où Lord Cygogne propose à son adorée de l’emmener sur cette île merveilleuse - pleine de promesses - alors qu’elle venait de décider de le quitter, trop déçue de leur amour qu’elle estimait trop calme. Pourtant je l’aime déjà ce roman et je suis sûre qu’il restera longtemps dans ma tête, car il traite un sujet qui a tant d’importance... et il paraît vrai que dans notre monde de droitiers, où tout est à l’envers, on ne laisse pas une place assez grande à l’amour. On devrait peut-être suivre l’exemple de ce Jérémy qui prend enfin du temps pour essayer de combler sa bien-aimée ... je ne sais pas encore ce que le sort lui réserve mais je crois que cette initiative vaut le coup : tout tenter pour célébrer l’amour que l’on porte à celle ou celui que l’on a choisi(e). Qu’est-ce qu’il y a de plus beau que l’amour dans la vie ? Sophie.
    Répondre à ce message
    • > L’île des gauchers 5 septembre 2003
      Oui, c’est un hymne à l’amour et l’histoire d’un témoignage qu’on aimerait tous avoir la force de faire. A garder comme source d’inspiration ;o)
      Répondre à ce message
  • femme actuelle  6 juillet 2003, par clauber@chello.fr
    cher alexandre jardin je viens de lire de lire dans femme actuelle votre combat pour l’amendement Hénart. je suis inréressé au plus haut point par cet article en tant que vice-président d’une association d’insertion par l’économique en difficulté financière. merci de m’indiquer comment je peux participer à ce combat, ce que je ferais bien volontiers pour sauver mes emplois et continuer ma tâche. je suis : bernard marquand emploi solidarité 5 ème lyon
    Répondre à ce message