L’homme des jeux de Iain M Banks

La Culture visite un Empire étrange et violent

L’homme des jeux

Le samedi 18 octobre 2003 par Dadoo

Gurgeh est un joueur de la Culture, où les Jeux sont élevés au niveau de l’art. Stimulé par ses glandes génomanipulées il est très doué pour les jeux. Quelques spécialistes de leurs jeux respectifs peuvent espérer le vaincre sur leur terrains mais ils ne sont qu’une dizaine dans toute la galaxie. Quand on lui apprend que l’Empereur d’Azad est choisi parce qu’il a gagné un jeu gigantesque, cela ne peut que l’intéresser...

La Culture est une gigantesque civilisation galactique et anarchique. Les hommes et les robots y sont complètement libres et ne sont quasiment soumis à aucune contrainte. Les ressources et l’énergie sont suffisamment abondantes pour que chacun puisse s’adonner à plein temps à sa passion. Pour Gurgeh ce sont les jeux. Il enseigne et écrit de nombreux articles à ce sujet, c’est une véritable référence.

Cependant il semble s’ennuyer petit à petit dans cet univers si policé. La proposition que lui fait Contact (l’entité chargée des affaires étrangères) tombe donc à point, et le voila parti pour Azad et son Empire archaïque.

Il va découvrir au travers du jeu une civilisation très différente de la Culture.

Il y a chez Banks le même talent pour le récit de SF que chez Asimov. On évite les poncifs sur les méchants robots qui se retournent contre leurs inventeurs. Comme chez Asimov ce qui a été inventé par la Science a été bien fait et fonctionne parfaitement. Les robots sont ici l’égal des humains et ce n’est pas une simple formule. La civilisation de la Culture est à bien des égards parfaite et profondément humaniste. Cependant on se rendra compte dans l’Homme des Jeux que cela ne l’empêche pas d’avoir recours à des méthodes pas toujours avouable.

Il est difficile de ne pas faire un parallèle avec l’actualité internationale. Est-ce que la Culture n’est pas le symbole de cet Empire américain, épris de justice et de liberté mais qui se laisse aller de temps en temps à des objectifs qui ne sont pas en accord avec ses valeurs ?