L’appât de Morgan Sportès

L’appât

Le dimanche 28 novembre 2004 par Dadoo

Morgan Sportès raconte dans l’Appât un fait divers troublant par le menu : trois adolescents un peu paumés tuent deux noctambules pour récupérer quelque argent. Le plus troublant dans ces assassinat est le rôle de Valérie, jeune fille qui rêve de podium et qui a pour rôle d’aguicher ces hommes afin de pouvoir ouvrir leur porte facilement...

L’auteur semble avoir vraiment été intéressé par ce personnage étrange de Valérie, à la fois femme et enfant, coupable et victime. Il dénonce ce monde de la nuit où tout le monde participe à un jeu de dupe : les hommes riches qui doivent payer à dîner ou à boire, les nymphettes qui pensent pouvoir accéder à la gloire par ce moyen... mais finalement personne ne semble en retirer grand chose...

Cette description date d’ailleurs un petit peu à présent et doit avoir beaucoup moins de poids que quand le livre est sorti (1995).

Du coup il ne reste peu d’intérêt à la lecture de ce livre : le climat est daté, le fait divers est oublié depuis longtemps et le côté "people" de l’histoire ne parle plus autant qu’il y a dix ans... A éviter donc...


  • L’appât  18 août 2007, par chacal
    un livre exceptionnel un travail énorme de morgan sportes sur un livre qui n’a pas veilli et qui racconte la réalité de l’univers de la nuit et la perte de repère des ados de l’époque . aujourd’hui les choses sont identique en dix fois pire sans aucun doutes.
    Répondre à ce message