L’Empreinte du Silence de Didier Robert

L’Empreinte du Silence

Le samedi 4 juin 2005

« Nous savions que grand-père était mort durant la guerre, mais nous ignorions les circonstances de son décès. Grand-mère n’en parlait jamais et nous n’osions pas poser de questions à propos du grand absent qui était parfois brièvement évoqué lors des repas de famille. Longtemps nous avons ignoré son prénom. »

L’Empreinte du Silence est un récit où la force de l’émotion est portée par la précision des faits : le destin de Fernand Legros, membre d’un réseau de résistance durant la Seconde Guerre mondiale. La déportation et la disparition sont évoquées avec retenue, mais sans équivoque.

C’est peu de choses, mais ce peu est un monde qui s’écroule. En marge du destin historique, il est aussi question des conséquences familiales de cette vie broyée par la machine nazie.

Paru aux éditions F. deville