L’Auberge de la Jamaïque de Daphne Du Maurier

L’Auberge de la Jamaïque

Le mardi 20 novembre 2001 par Dadoo

Ce roman de 1935 fut porté à l’écran par Hitchcock. Il raconte l’histoire de Mary Yellan, jeune orpheline qui part rejoindre sa tante Patience à l’Auberge de la Jamaïque. Malheureusement, loin de retrouver la tante enjouée de son souvenir, elle trouve une femme folle et effrayée, esclave de son mari, une brute alcoolique.

Le roman va raconter le combat de cette jeune héroïne romantique dans un milieu hostile entouré de landes marécageuses effrayantes. Elle va rencontrer des personnages effrayants et mystérieux et comme dans tout bon mélo va tomber amoureuse de quelqu’un qu’elle devrait détester...

Le style du roman rappelle énormément les romans des soeurs Brontë (surtout les Hauts de Hurlevent). La description de la campagne de Cornouaille : les landes, les marécages, la pluie et le vent vous passe des frissons dans le dos. La majeure partie du roman est assez classique et sans rebondissement majeur. On apprécie la précision des descriptions mais on est un peu ennuyé par cette pimbêche victorienne qui a peur de tout... La fin est par contre très enlevée et assez surprenante...

Pour continuer :
La bio de Daphné du Maurier sur Yahoo Encyclopédie
Une description du Film sur un site dédié à Hitchcock