L’Arrache-coeur de Boris Vian

L’Arrache-coeur

Le lundi 3 février 2003 par Dadoo

Le narrateur atterrit par hasard dans un coin de campagne bien étrange : on vent les vieux à la foire, on dresse les apprentis comme du bétail et j’en passe et des meilleurs... mais le plus impressionnant est sans doute La Gloire qui ramasse la Honte de tout le village.

Tout ceci est à priori très bizarre, sans doute encore plus bizarre que l’écume des jours...

Et pourtant bien souvent Vian ne fait qu’expliciter ce qui est implicite dans notre langage... En quelque sorte ce coin de campagne c’est notre vie pyschanalysée de manière poétique.

Il n’empêche qu’on ressort géné de cette lecture, comme si c’était notre psychanalyse qui avait eu lieu... C’est sans doute le talent de Vian qui fait cela...


  • > L’Arrache-coeur  22 mars 2004, par krusty
    ce roman est intrigant, déconcertant ! C’était mon premier Vian. Je ne savais pas à quoi m’attendre, puisque personne m’en avait parlé, mais j’ai été agréablement surpris. Dès les premières lignes, on y découvre un monde où il n’y plus de limites, où la nature humaine nous est montrée à deux pouces de la face !! Pour ceux qui veulent le lire : laissez-vous absorber par l’atmosphère qui s’y dégage et voyez comment l’absurde devient de plus en plus normal à force de le côtoyer.
    Répondre à ce message
    • > L’Arrache-coeur 30 mars 2004, par koidera
      C’est un bouquin sympa qui m’a pas mal amusé, mais j’ai pas trop compris ce que Vian avait voulu dire. Je l’ai pris au premier degré et ça a bien marché, mais ça me laisse quand même sur ma faim surtout quand le bouquin se termine, bizarre...je crois que je vais rechercher un livre qui explique l’arrache-coeur !
      Répondre à ce message