Jean-Michel FOLON, l’adieu au petit homme au chapeau

Jean-Michel FOLON, l’adieu au petit homme au chapeau

Le vendredi 21 octobre 2005 par Sheherazade

Né à Uccle en 1934, le merveilleux artiste plein de poésie et d’humanité qu’était Jean Michel Folon vient de disparaître à l’âge de 71 ans. Folon a mené une carrière internationale depuis les années 60 où il se fit connaître par son petit homme au chapeau qui passait à France2. Folon a été non seulement illustrateur, mais aussi affichiste, sculpteur, peintre. Il a également beaucoup travaillé avec des enfants handicapés ayant lui-même un fils autiste.

Après avoir commencé des études d’architecture à la Cambre, Folon décide que ce qu’il veut c’est dessiner la ville et tout ce qui l’entoure. Il trouve rapidement son style si personnel, ses dessins paraîtront dans de nombreux magazines.

Il a aussi réalisé une fresque dans le métro bruxellois, à la station Montgomery plus précisément. Attaché à ses racines, bien que résident à l’étranger, Folon a créé plusieurs sculptures : l’une est installée face à la mer à Knokke-le-Zoute et est recouverte par la marée chaque jour ; une autre figure dans le parc de Bruxelles et est dédiée à la mémoire des enfants assassinés. Une autre encore se trouve près de la gare du Nord et une autre à l’aéroport de Bruxelles-National.

En 2001 il réalisa les décors pour une comédie musicale écrite par Michel Tournier « La fugue du Petit Poucet » ; elle sera créée à l’Aula-Magna, le nouveau théâtre de la Louvain-la-Neuve.

La notoriété de Folon dépassa rapidement les limites de la Belgique ; ses aquarelles ont été exposées aux Etats-Unis, au Japon, en Italie et en France, notamment.

En octobre 2000, il inaugura sa Fondation éponyme située dans la ferme du superbe domaine du Solvay, l’un des plus beaux parcs classés d’Europe. Plus de 200.000 visiteurs sont passés en trois ans dans les quatorze salles de la Fondation, où sont exposées les œuvres qu’il avait préservées « afin qu’elles soient réunies un jour en un même lieu ».

Comme je l’ai écrit un jour à propos d’un autre artiste, nos vies se construisent au gré de nos rencontres ; je n’ai hélas jamais pu rencontrer Folon autrement que par la presse ou ses œuvres, mais ce furent cependant des rencontres inoubliables.

Plus de détails sur le site www.folon-art.com



  • Jean-Michel FOLON, l’adieu au petit homme au chapeau  29 avril 2008, par mel
    Bonjour, effectuant un travail sur cette photo, pourriez vous me renseigner sur la signification de cette affiche. Merci d’avance.
    Répondre à ce message