J’étais Dora Suarez de Robin Cook

J’étais Dora Suarez

Le mardi 28 décembre 2004 par Raphaëlle

Ne pas confondre ce Robin Cook, anglais, avec l’auteur américain : deux mondes diamétralement opposés. Pour les amateurs de psychologie meurtrière. Un seul mot : terrifiant et magnifique.

Dora Suarez est une jeune femme qui meurt. Toute sa vie est dévoilée à travers les yeux de l’inspecteur qui mène l’enquête et de son meurtrier.

Présentation de l’éditeur

Qui était Dora Suarez ? Pourquoi a-t-on massacré à la hache cette jeune prostituée londonienne ? Mais, surtout, pourquoi l’inspecteur chargé de l’enquête, torturé par ses démons, promet-il à la défunte réparation et expiation ? Décidé à terrasser le Mal, le policier narrateur deviendra Dora Suarez ; en revivant ses souffrances, il entrera en osmose avec la victime. Toutes ces interrogations le mèneront devant l’un des tueurs les plus fous de la littérature policière, jusqu’à l’affrontement final qui échappe au genre pour entrer dans la métaphysique. Septième ouvrage de l’Anglais Robin Cook, écrit dans un style sec et brutal, J’étais Dora Suarez marque un tournant dans l’histoire du roman noir et l’émergence de ce que l’auteur lui-même appelle le "roman de deuil". Un récit terrifiant. —Lisa B.