J’ai vu finir le monde ancien de Alexandre Adler

J’ai vu finir le monde ancien

Le mercredi 25 septembre 2002 par Dadoo

Parmi les mutliples publications sur le 11/09 j’avais remarqué depuis un moment le livre d’Alexandre Adler : J’ai vu finir le monde ancien. L’autre jour, malgré mes réticences à acheter un livre sur l’actualité je craque et ramène l’ouvrage à la maison. Alexandre Adler est historien, collabore au Monde et est directeur de la rédaction de Courrier International.

Un tel pédigree lui permet de parler avec assurance du sujet : en quoi les événements du 11/09 changent le Monde et ce qu’il faut en attendre. Pour cela il convoque au banquet ses profondes connaissances historiques. Comment en effet comprendre le Moyen Orient moderne sans savoir ce qui l’a façonné : d’un côté l’Islam, de l’autre toute cette histoire très riche et malheureusement méconnue par nous pauvres occidentaux.

Il appelle aussi ses connaissances plus modernes : les relations d’Israël avec ses voisins et les puissances mondiales, la doctrine américaine, les relations en Asie et l’émergence de la Chine par exemple.

Ces points historiques clairement expliqués il trace des lignes de fracture dans la géopolitique mondiale : Inde / Pakistan, Chine / Japon, France / Magreb etc.

A partir de ce jeux de domino dans lequel nous vivons il envisage plusieurs options possibles et se lance dans des conjonctures peut être un peu hasardeuses...

On retiendra malgré tout les explications très érudites et passionnantes. Si on lâche un peu par moment par manque de connaissances... l’ensemble est vraiment passionnant et bien loin des discours lénifiants que l’on entend un peu partout...

Pour en savoir plus :
-  Un long extrait chez l’éditeur : Grasset
-  Le site du Courrier International
-  Le prix du livre politique attribué à Alexandre Adler


  • J’ai vu finir le monde ancien  21 avril 2008
    Adler est un libéral déclaré et cela biaise en effet son discours tout comme son sionisme. A souligner pour l’anecdote qu’il a quitté courrier international en parce qu’il refusait l’orientation à gauche du journal et en les traitant d’antisémites. Belle preuve de tolérance.
    Répondre à ce message
  • > J’ai vu finir le monde ancien  25 mars 2004, par
    alexandre ADLER n’est plus directeur de la rédaction de Courrier International.
    Répondre à ce message
  • > J’ai vu finir le monde ancien  2 mars 2004
    Alexandre Adler propose aussi une chronique dans les Matins de France Culture autour de 8:15, qui, je trouve, tout en étant volontairement un peu subjective, propose une analyse intéressante d’un point particulier de l’actualité, grâce en particulier à des mises en perspective étudiées.
    Radio France
    Répondre à ce message
    • > J’ai vu finir le monde ancien 2 juin 2004
      Il faut aussi préciser qu’Alexandre Adler est un sioniste déclaré, toutes ses analyses sont biaisées
      Répondre à ce message
      • > J’ai vu finir le monde ancien 15 juillet 2004
        Biaisées est un mot bien fort. Il est justement très intéressant d’entendre quelqu’un qui, pour une fois, se permet un discours très décalé, certes partial mais toujours très construit et argumenté. Quelqu’un qui prétend que les USA ne sont pas une hyperpuissance, c’est même exceptionnel. Ses analyses géopolitiques sont par ailleurs brillantes. A titre d’infos, il a été pendant des années responsable des "mercredis de l’histoire" sur Arte.
        Répondre à ce message
        • > J’ai vu finir le monde ancien 11 octobre 2004
          Comment justifier un tel discours, venant surtout de la part d’un tel theoricien : une analyse de la situation tchètchène qui mène à ces mots : « la Russie doit faire preuve de fermeté militaire, il faudrait envoyer pratiquement toute l’armée russe en Tchétchénie aujourd’hui pour mettre fin à une situation intolérable ».. ceci ne met pas en doute ces comptétances, loin de là. Mais il faut se poser la question de la portée de ses convictions
          Répondre à ce message