Gallows View de Peter Robinson

Gallows View

Le vendredi 3 septembre 2004 par Sheherazade

Dans la petite ville d’Eastvale, Yorkshire, tout n’est pas aussi idyllique que le pensait l’inspecteur en chef Banks lorsqu’il quitta Londres, ses malfrats, ses crimes, sa noirceur.

L’inspecteur a probablement oubli que la violence n’est pas l’apanage des grandes cits, la province aussi est atteinte. Non, la vie de province n’est pas aussi simple qu’il se le figurait.

A Eastvale, il est confront trois problmes d’un seul coup : un voyeur svit la nuit et observe les jolies jeunes femmes pendant qu’elles se dshabillent ; deux jeunes malfrats cambriolent et agressent d’abord de vieilles gens leur domicile pour finalement se diriger vers les demeures plus importantes.

Enfin, le plus grave des cas, une vieille dame est retrouve morte au bas des escaliers. Bien que l’assassin ait pris soin de camoufler le crime en accident, il ne fait aucun doute qu’il s’agisse d’un crime.

Afin d’lucider le problme du voyeur (ou scopopathe, terme mdical !), le directeur engage une psychologue afin de travailler en troite collaboration avec l’inspecteur. "Etroite" risque de ne plus rester au figur, car Banks se sent trs attir par sa collgue, ce qui risque de mettre son mariage en danger.

Mme si les trois cas rsoudre ne sont pas particulirement originaux, l’aspect psychologique des situations est amen de manire simple et intressante, d’autant plus que l’on se demande s’il y a un lien entre ces trois cas et si oui, lequel ? Lorsque non seulement l’pouse de l’inspecteur est elle-mme agresse, ainsi que la psychologue avec qui il collabore, sont elles-mmes agresses l’histoire prend un tournant plus dramatique.

Le lecteur partage la procdure policire ainsi que la vie des habitants calme en apparence (mais en apparence seulement) d’une jolie cit dans une contre connue pour ses charmes touristiques.

C’est le premier polar que je dcouvre de Peter Robinson, mettant en scne l’inspecteur en chef Banks et la cit d’Eastvale, mais ce ne sera pas le dernier car l’atmosphre apparemment sans surprises, mais complexe en ralit, m’a beaucoup plu. L’histoire est crdible, ce qui n’est pas le moindre de l’intrt du polar.

Contrairement d’autres hros de polars, Banks est relativement jeune, c’est un homme sensible, curieux de tout et ayant pour le moment une passion pour l’opra (pour le moment selon son pouse, car ses gots sont changeants).

On retrouve ici l’ambiance des romans d’autres auteurs britanniques tels que Colin Dexter, Reginald Hill, Caroline Graham, P.D. James ou Ruth Rendell.


  • Gallows View  20 juin 2007, par Laetitia

    Je suis trs intresse par les livres de Peter Robinson et, norme problme, impossible de trouver la chronologie des enqutes d’Alan Banks ! Ce livre-ci est, apparemment, le 1er de la collection : connaissez-vous le titre traduit en franais ?

    Merci beaucoup, laetitia


    Rpondre ce message