Expiation de Ian McEwan

Expiation

Le samedi 4 octobre 2003

Incontestablement, il s’agit d’un des meilleurs romans de la rentrée. Ian Mc Ewan fait preuve d’une rare maîtrise tant dans la construction de l’intigue romanesque que dans la forme littéraire. L’imaginaire d’une enfant de treize ans, son interprétation du monde des adultes aboutissent à une "faute" involontaire ayant des répercussions définitives sur ses proches.

Sera-t-il possible d’obtenir le pardon et d’expier ?

La guerre et la tragédie de Dunkerque, évoquées de façon sublîme, vont-elles changer le cours des choses ?

Passionnant, émouvant, un roman qu’on n’oublie pas !

Présentation de l’éditeur

Sous la canicule qui frappe l’Angleterre en ce mois d’août 1935, la jeune Briony a trouvé sa vocation : elle sera romancière. Finis les contes de fées et les mélodrames de l’enfance. Du haut de ses treize ans, elle voit dans le roman un moyen de déchiffrer le monde. Mais lorsqu’elle surprend sa grande sœur Cecilia avec Robbie, fils de domestique, sa réaction naïve aux désirs des adultes va provoquer une tragédie. Trois vies basculent et divergent, pour ne se recroiser que cinq ans plus tard, dans le chaos de la guerre, entre la déroute de Dunkerque et les prémices du Blitz. La brutalité du réel va faire mûrir Briony. Mais est-il encore temps d’expier un crime d’enfance ? Prolongeant une grande tradition anglaise, celle de Lawrence et du Messager, tout en s’interrogeant sur les pouvoirs et les limites du romancier, Ian McEwan restitue, avec une égale maîtrise, les frémissements d’une conscience et les rapports de classes, la splendeur indifférente de la nature et les tourments d’une Histoire aveugle aux individus. Peintre admirable de la fragilité du bonheur et de la douleur du souvenir, il nous livre, avec Expiation, son roman le plus abouti.