Exil - Parole de carpe de Bruno Pachent

Exil - Parole de carpe

Le dimanche 17 juin 2007 par Paco

Je voudrais signaler cet excellent roman, que j’ai trouvé avant-hier dans le catalogue de ma librairie (Doucet, au Mans) et sur lequel je n’ai pas encore vu de critiques.

J’ai énormément aimé l’originalité du sujet, les personnages très attachants, et aussi le style fluide qui m’a littéralement emporté d’un bout à l’autre du roman. Il aborde plein de questions profondes, sur fond d’une aventure exotique et captivante.

Présentation de l’éditeur

Vivre dans la peau d’une carpe n’est pas aisé à qui ne peut se résoudre au mutisme, et à l’ignorance. Confiné dans un lac étriqué comme dans son insoutenable solitude, ce poisson-là était promis à une existence maussade, parmi ses cousins indifférents. Sans doute aurait-il fini par s’y résigner si le sort, presque un miracle, ne l’avait brutalement arraché à sa communauté pour faire de lui une carpe libre. A force de désir et d’obstination, il traverse des aventures inaccessibles à ses semblables ; il s’initie au monde, à ses délices et à ses épreuves. Les hommes le fascinent. Leur brutalité, leurs irréparables dévastations, leurs compassions inattendues jalonnent cette destinée hors du commun. Plus qu’un témoignage insolite, c’est une leçon de vie qu’il nous livre, à nous humains.