Docteur, puis-je vous voir... avant six mois ? de Nicole de Buron

Docteur, puis-je vous voir... avant six mois ?

Le dimanche 31 octobre 2004 par Sheherazade

Lecteurs et critiques s’entendent à dire que Nicole de Buron réécrit sans arrêt le même livre. C’est possible, mais elle le fait à chaque fois avec un humour absolument ravageur.

"Docteur puis je vous voir.... " n’échappe pas à cette affirmation. A la suite d’un accident dans sa jolie maison de la Micoulette (ancienne bergerie 300 moutons !), Buron (épouse Bruel, mais non rien à voir avec Patrick) doit se faire opérer du genou. Commence alors la course aux médecins et autres chirurgiens, à qui il arrive aussi de tomber malade ... franchement ça déjà cela manque totalement de sérieux. Sans oublier les multiples démarches auprès de la Sécurité sociale ainsi qu’auprès d’autres organismes requerrant des tonnes de papier, mais comme par hasard le bon papier n’est jamais rempli. Puis, lorsqu’enfin l’opération a lieu, il y a les excellents moments (pour le lecteur) au sein de la clinique, sans oublier les allées et venues du mari, des filles, du personnel soignant.

Avec drôlerie, épicée d’une touche sarcastique, avec une formidable maîtrise de l’auto-dérision qui est le vrai sens de l’humour, Nicole de Buron nous emmène dans une sarabande qui fait rire le lecteur face à une situation qui pourtant n’est pas drôle du tout. C’est aussi cela le talent de cette journaliste-écrivaine.


  • > Docteur, puis-je vous voir... avant six mois ?  19 mai 2005, par Filomena Ponte
    Je n’ai pas encore lu ce dernier livre de Nicole de Buron, mais, d’après ce qui m’a été présenté sur ce site, je suis curieuse. J’ai lu presque tous les livres de N.Buron et je crois qu’elle obtient un portrait fidèle de notre société et de nous-mêmes. Je suis portugaise,mais ici au Portugal le "paysage" est pareil (malheureusement). Filomena Ponte
    Répondre à ce message
  • > Docteur, puis-je vous voir... avant six mois ?  31 octobre 2004, par Climouche
    Je n’ai pas encore lu celui-ci mais je vais le faire... Toujours le même livre disent-ils... et bien peu de personnes à mon avis sont capable de le faire en étant si captivante n’est-ce pas. C’est drôle et ça fait un bien fou fou fou. Voilà.
    Répondre à ce message