De père français de Michel Del Castillo

De père français

Le vendredi 25 avril 2003 par Moebius

Nous sommes en 1999. Mike, auteur a succès, revient avec amertume sur une enfance bohème passée avec sa mère tandis que son père les a abandonnés pour de simples questions d’intérêt. Il revit aussi ses premiers émois de jeune garçon et l’Amour que lui donnent Stéphane et Rita, ses oncles et tante, qui cherchent à le protéger d’un père qui souhaiterait, à l’aube de sa vie, le récupérer et se faire pardonner son oubli...

Bien plus qu’un roman, ce livre crie sa vérité. Celle d’un être abandonné qui a du se construire seul et qui a trouvé son salut dans le réconfort donné par des parents éloignés. Il montre comment d’une blessure d’enfance jamais refermée, un père tente de tirer profit pour regagner une confiance perdue. Mais il nous fait aussi prendre conscience de la nécessité que chacun a de vivre avec ceux qui l’aiment pour s’accomplir. On comprend en revivant l’essort de cet être fragile, combien il avait besoin qu’on l’écoute lui et qu’on lui fasse confiance, qu’on lui donne un nid ou grandir et d’où il pourrait quand bon lui semble prendre son envol.

Mais attention, si le pardon se pose comme valeur universelle, Michel del Castillo nous montre aussi qu’il convient de ne pas oublier et de se protéger. Parce que même faibles et sans volonté de nuire, par lacheté ou égoisme, l’autre peut toujours faire intrusion dans notre vie et nous voler une part de notre bonheur. A nous de choisir ceux qui nous entourent pour les bonnes raisons...

Tout comme Del Castillo qui jamais ne dit "père" mais "géniteur", ce livre, sensible et sombre met face à face les réalités subjectives et objectives de notre vie. A méditer...