Contes et menteries du bas du fleuve de Robert Lévesque

Le lundi 21 juillet 2003 par Guistebal

Certains soirs d’automne, quand un épais brouillard se lève sur la ville de Trois-Pistoles (dont la fabuleuse église fut, parait-il, construite avec l’aide du Diable en personne), les habitants de la région se réunissent dans l’ancienne forge pour écouter conteurs et menteurs.

Robert Levesque est un de ceux là. Après un ouvrage consacré aux contes populaires traditionnels du Bas-Saint-Laurent, il nous revient avec un receuil de ses propres histoires. Présentes, passées ou même futures, courtes ou plus longues, tristes ou joyeuses, il y en a pour tout les goûts, tous les moments de la journée. Ça n’est pas de la "grande littérature" mais on passe de très bons moments.

Publié par Sylvain Dionne Communication