Comme un vol d’aigles de Ken Follett

Comme un vol d’aigles

Le mardi 27 mai 2003 par Dadoo

A Téhéran en 1978, les managers de la société EDS sont inquiétés par la justice au moment où le pouvoir du Shah vacille violemment. Emprisonnés pour des soupçons de corruption permettant à l’Iran de ne pas régler les factures, deux hommes risquent leurs vies dans des geoles sordides. Ross Perrot, le patron d’EDS décide de tout faire pour les sauver...

Ross Perrot est assez connu comme ce milliardaire texan qui s’était présenté aux élections présidentielles américaines il y a quelques années. En fait c’est le patron d’EDS, une boîte d’informatique partie installer un système de sécurité sociale en Iran.

Ce récit est présenté par Ken Follet comme absolument authentique. Son côté dythirambique nous fait même penser qu’il écrit bien souvent sous la dictée de Ross Perrot et de son gros chéquier...

Ceci dit le récit fonctionne bien et le rythme est haletant. Ne lui enlevons pas ça...

Pour le reste il est difficile d’adhérer à cette présentation de Perrot, despote amical, qui engage des anciens du Vietnam pour son top-management. Ca tombe bien ils auront une mission militaire à effectuer... On voit entre les lignes une présentation très américaine du monde et des relations diplomatiques qui seront finalement traitées par Perrot comme un cow-boy.

Bref, un roman pas désagréable mais dont le fond semble assez nauséabond !


  • Comme un vol d’aigles  23 septembre 2007, par orphee
    j ai lu comme un vol d aigle j ai beaucoup aime ce recit que je trouve tres bien ecrit bravo a ce patron d avoir libere ces hommes qui ont ete emprisonnes pour qe l iran ne paient pas se qu il doivent pas je dois dire je tire mon chapeau a cette homme
    Répondre à ce message