Citrons acides de Lawrence Durrell

Citrons acides

Le vendredi 30 août 2002 par catherinem

Deux parties presque antagonistes tellement l’une est riante et l’autre sombre semblent se partager ce roman. L’arrivée de l’auteur à Chypre est l’occasion d’une description quasi paradisiaque de l’île et de ses habitants, faciles à apprivoiser sous leurs dehors brusques, pour peu que l’anglais qui débarque sache s’exprimer à peu près correctement en grec...

Citrons acidesPuis on sent monter une atmosphère lourde et vient la description de la ’révolution’ cypriote, motivée par la présence des anglais à tous niveaux, et entrainant chez les autochtones un sentiment de spoliation profond.

C’est là qu’est vraiment le sujet du roman, qui mérite donc son titre de roman historique : comment et pourquoi le terrorisme est né au sein de la merveilleuse île de Chypre.

Un roman intéressant de tous points de vue, l’auteur s’entend à merveille autant dans ses descriptions merveilleuses et très suggestives du pays que dans son compte rendu digne d’un historien du climat social et des évènements qui se sont brusquement abattus sur l’île