Cet amour-là de Yann Andréa

Cet amour-là

Le jeudi 29 août 2002 par Sheherazade

Le livre, comme le film, sont très à la mode actuellement, mais selon moi le livre est plus intéressant car il aborde la relation de l’auteur avec Marguerite Duras plus en profondeur.

L’auteur a découvert M.D. lorsqu’il était étudiant en philosophie. Le premier livre qu’il a lu était ’Les Petits Chevaux de Tarquinia" et apparemment ce livre et son auteur provoquèrent un coup de foudre qui devint rapidement une réelle passion. Le second pas dans cette passion sera "India Song", ce film avec une Delphine Seyrig absolument merveilleuse et la formidable musique de Carlos d’Alessio (musique que je vous recommande vivement d’ailleurs tant elle nous berce de nostalgie).
A partir de cet instant, Yann Andréa sera totalement "accro" à Marguerite Duras et il va se mettre à lui écrire d’innombrables lettres auxquelles elle ne répondra jamais. Et un jour il se décide à aller la voir à Trouville.
Il frappera à sa porte et ne la quittera plus pendant seize ans, jusqu’à la mort de Duras. Seize années de coups de gueule, de coups d’amour, de coups de rouge aussi.
Elle prendra un malin plaisir à le tourmenter, à le diminuer intellectuellement, elle le renverra, le chassera et le rappellera aussitôt après. Il tentera de la quitter et reviendra à chaque fois, plus penaud qu’auparavant. Il n’y avait que la mort qui pouvait les séparer.

Le récit autobiographique de Yann Andréa est réellement un récit pour exorciser "cet amour-là". Lorsqu’on a vécu une passion pareille, on ne s’en remet jamais. On a un choix : écrire ou mourir.
Andréa a choisi d’écrire.
Personnellement, à la lecture de son livre, je suis convaincue que son amour pour Marguerite Duras était plutôt un amour pour ses romans, son écriture, inséparables de sa vie.


  • > "Cet amour-là"  10 juin 2003, par GILLES
    Le livre retrace bien sa relation avec Marguerite Duras, mais il y à a mes yeux encore beaucoup de zones d’ombre, et de "non dit". Le lecteur doit finir lui même de sonder leur rapports exact et concret. pour moi le personnage de yann Andréa reste encore très flou. Après lecture de son livre, j’arrive à percer le mystère, l’alchimie exact qui les à réuni mais pas à cibler sa vrai personnalité. Quels étaient ces relations avec le monde extérieur, avec sa famille, pendant qu’il vivait avec elle. Quelle était sa position si passive avec elle ,et pourquoi ? Je recherche du coup ,quelle peut être devenu sa vie actuelle, et si un jour nous aurons la chance d’avoir une biographie complète de Yann ?
    Répondre à ce message