Celtika de Robert Holdstock

Premier livre du Merlin Codex

Celtika

Le samedi 29 septembre 2007 par Sheherazade

Dès que vous ouvrirez “Celtika”, parce qu’à n’en pas douter vous le lirez tant il est magique, laissez tout ce à quoi vous vous attendiez hors du livre. Celtika vous ravira, vous emportera au-delà de votre imaginaire.

Laissez-vous enlever par l’enchanteur, emmener au bout des rêves de l’Argo, le bateau magique avec lequel Jason conquit la Toison, émergeant enfin de ce long sommeil au fond des eaux glacées des contrées du Nord.

Laissez-vous emporter vers un monde où enchanteurs et magiciennes se livrent un combat sans merci, comme celui que se livrent les guerriers grecs et ceux d’Alba. Vous tremblerez à ces vengeances impitoyables au-delà des siècles, dans un monde cruel, mais aussi où l’amour et l’amitié le disputent aux passions et à la haine.

Embarquez sur l’Argo avec Jason et Merlin, à la recherche des fils de Médée, pendant qu’elle brouille toutes les pistes.

Vous entrerez dans des contrées où le Monde et l’Autre Monde se rejoignent parfois, où les spectres attendent les mortels sur l’autre rive du fleuve, à travers des plaines hostiles ou des mers houleuses sous des cieux cléments.

Vous allez vivre un voyage sans précédent, où les dieux des forêts ou des rivières exigent d’être obéis sans condition pour accorder leur protection, un voyage où le Temps et l’Espace ne font qu’un.

Pour tous les amoureux de récits fantastiques, de mythologies grecques, nordiques, de légendes celtiques, « Celtika » est l’incontournable histoire d’un Merlin millénaire et terriblement humain.