Carte Vermeil de Boileau Narcejac

Carte Vermeil

Le mercredi 9 janvier 2002 par Dadoo

Quoi de moins propice au polar et à la romance qu’une maison de retraite de luxe sur la côte d’Azur ? Et pourtant c’est là que Pierre Boileau et Thomas Narcejac situent l’action de Carte Vermeil. Le narrateur, lassé de la vie tiend un petit journal. Il va relater les événements étranges et innatendus survenus dans la maison de retraite.

Le narrateur ne souhaite plus vivre quand arrive dans la maison de retraite une "jeune" pensionnaire, mariée à un vieux juge quasiment paralysé. Le rythme tranquille de la pension est alors bouleversé par une série d’accidents étranges. Le héros se prend d’affection pour la nouvelle (qui le lui rend bien) alors que tous ses soupçons la désigne comme coupable potentielle...

On a affaire ici à un polar assez classique qui fonctionne assez bien malgré le décor tranquille. La fin est peut être un peu saugrenue mais l’ensemble reste très agréable.