Cannibale de Didier Daeninckx

Cannibale

Le samedi 14 décembre 2002

Cannibales est une très belle oeuvre signée d’une très belle écriture : Didier Daeninckx. Il raconte l’histoire d’une belle manière mais neutre, C’est un beau roman qui raconte l’Histoire d’un point de vue très différent et juste.

Quatrième de couverture

1931, l’Exposition coloniale. Quelques jours avant l’inauguration officielle, empoisonnés ou victimes d’une nourriture inadaptée, tous les crocodiles du marigot meurent d’un coup. Une solution est négociée par les organisateurs afin de remédier à la catastrophe. Le cirque Höffner de Francfort-sur-le-Main, qui souhaite renouveler l’intérêt du public, veut bien prêter les siens, mais en échange d’autant de Canaques. Qu’à cela ne tienne ! Les « cannibales » seront expédiés.

Inspiré par ce fait authentique, le récit déroule l’intrigue sur fond du Paris des années trente - ses mentalités, l’univers étrange de l’Exposition -tout en mettant en perspective les révoltes qui devaient avoir lieu un demi-siècle plus tard en Nouvelle-Calédonie.


  • Cannibale  30 octobre 2011, par PetiteFille
    Bonsoir, j’aurai besoin d’aide s’il vous plait.. Je ne comprends pas vraiment le livre Cannibale, je suis en 4ème et je dois le lire pour jeudi prochaine, est-ce que quelqu’un pourrait me faire un résumé avec le maximum de détailles s’il vous plait ? Merci d’avance..
    Répondre à ce message
  • Cannibale  23 mai 2009, par margo

    salut, je m’appelle Margaux je suis en 3ème et je travaille en se moment sur le livre cannibale avec la prof de français.j’ai lu ce livre et je l’ai compris mais je dois faire un paragraphe argumenté pour répondre à la question " en quoi cannibale est un roman engagé ?" j’ai déjà quelques arguments mais je ne sais pas comment les dévellopper et il m’en faut d’autre. il me faudrait une réponse rapide parce que je dois rendre ce paragraphe lundi matin en 1ère heure

    merci d’avance


    Répondre à ce message
    • Cannibale 30 octobre 2011, par PetiteFille
      Bonsoir, j’aurai besoin d’aide s’il vous plait.. Je ne comprends pas vraiment le livre Cannibale, est-ce que quelqu’un pourrait me faire un résumé avec le maximum de détailles s’il vous plait ? Merci d’avance..
      Répondre à ce message
  • Cannibale  31 octobre 2008, par N-Amandinee
    Bonjours , Je voudrais savoir comment le roman Cannibale a vu le jour ? Merci de répondre au plus vite. =)
    Répondre à ce message
  • Cannibale  10 octobre 2008, par Fraise

    Bonjour ,

    Voilà je viend de venir ce livre et j’ai un document à finir et il me manque deux points sur les 32 à compléter pourriez vous m’aider ?!?

    Voici les deux questions :

    1. Essaie de déterminer la place que joue l’auteur dans ce roman : ne fait il que raconter ou intervient-il comme personnage de notre époque ?

    2.La Nouvelle-Calédonie est à l’époque en possession d’une nation européenne . Laquelle ? Cette nation possède d’autres territoires : lesquel ? Qu’en est-il aujourd’hui ?


    Répondre à ce message
  • Cannibale  11 juin 2008, par luna
    moi une élevé de troisième j’ai beaucoup aimé ce livre qui revit les années passées lors de la colonisation pour nous les jeunes qui n’ont pas vécus ces années. Le contexte raconté fait parti de l’histoire de l’humanité. Et à travers ce site je recommande à tous les jeunes de le lire car ce livre de Didier Daeninckx est super et facile à lire.
    Répondre à ce message
    • Cannibale 2 janvier 2012, par Pan
      Bonjour, est ce que tu pourrai m’aidé s’il te plais alors il faut que je cite 3 passages caractéristiques du livre et expliqué pourquoi tu les as choisi, en 3 phrases stp merci.
      Répondre à ce message
  • Cannibale  18 mai 2008, par Audrey ( ou pas )
    Moi je n’aime pas beaucoup lire mais on devait lire ce livre pour le français et j’ai bien aimé !^^ Il n’est pas très long et se lit tout seul ! j’ai beaucoup aimé ! à lire !
    Répondre à ce message
  • Cannibale  12 mai 2008, par yousseef
    bonjour j’ai adoré ce livre car il y’avait des moments ou je me sentait dans la peau de gocéné et il y’avait des moment d’action et de tritesse ainsi que de la pitié et bravo encore à didier
    Répondre à ce message
  • Cannibale  29 avril 2008, par Maud

    Bonjour bonjour !

    Je viens de lire ce livre très court et très bien écrit. Je vois que plein de gens doivent faire une mini-analyse du bouquin, donc j’apporte ma petite contribution !(j’ai lu ce livre pour aider un élève à préparer un oral) Il y a déjà un commentaire un peu plus bas résumant bien l’histoire donc je ne vais pas en refaire un.

    Les grands thèmes de "Cannibale" sont : le colonialisme dans les années 30, les révoltes d’indépendance des colonies 1/2siècle plus tard et la discrimination.

    Pour ce qui est du colonialisme, on a le point de vue du colonisé : une tribu de Nouvelle-Calédonie est attirée en France pour participer à l’exposition coloniale à Paris. Le problème est qu’on leur a menti et qu’on va les traiter comme des bêtes. Ou pire encore. Ils doivent reproduire l’idée que les métropolitains se font de l’"exotisme", c’est à dire des sauvages agressifs, nus, cannibales, sans morale... Tout ceci n’est qu’une montagne de préjugés et d’étiquettes que l’on a collé sur les colonies. On se rend bien compte du sensationnalisme que les français veulent mettre en place lors de l’exposition. C’est clairement de l’esclavagisme moderne. Cet aspect de colonialisme des temps modernes est le contexte de ce que raconte le personnage principal(ce qu’il a vécu) à des jeunes 30 à 50 ans plus tard.

    Le thème des révoltes d’indépendance est en fait le contexte dans lequel le personnage raconte l’histoire. On est donc sur deux niveaux dans le temps : les années 30 et les années d’indépendance. Et ce contexte est très différent. D’ailleurs, notons que la rebellion est la conséquence directe du mauvais traitement pendant la période coloniale. Il y a eu prise de conscience durant ce laps de temps : chaque pays a droit à son indépendance.

    Le thème de la discrimination est présent tout au long du livre : au départ très clairement lorsque la tribu est victime d’esclavagisme (+ ils se plient aux exigences des esclavagistes, pas d’esprit de rebellion jusqu’à ce qu’ils soient séparés). Ce thème revient aussi quand le blanc, celui qui a sauvé le narrateur, est refoulé par les jeunes. Dans le contexte de prise d’indépendance, les blancs étaient les ennemis. Il aura fallu que le narrateur leur raconte son histoire et l’intervention du blanc pour qu’ils se rendent compte que c’était du pur racisme. On retrouve cet aspect discriminatoire-esclavagiste envers les populations colonisées lorsque le sénégalais (du métro) raconte l’épisode de la guerre de Verdun : les français ne voulaient plus aller en première ligne alors ils envoyaient les populations des colonies, dans des conditions inhumaines.

    Les personnages sont influencés par le contexte. Dans le Paris des années 30, le blanc se croit "supérieur", on traite les colonisés comme des esclaves, on ne les considère même pas humains (cannibale = côté animal). C’est une société très ethnocentriste (tournée sur elle même). La tribu ne cherche pas à se révolter, elle est même presque naïve (on leur dit qu’ils vont partir visiter Paris alors qu’ils sont enfermés depuis des semaines...). Aucun respect pour la dignité humaine. La rebellion n’arrive que lorsque Gocénée se rend compte qu’il ne pourra pas tenir sa promesse de veiller sur sa fiancée.

    Personnages qui ne collent pas au contexte : le blanc qui va sauver Gocénée et faire de la prison pour être intervenu, et la femme qui fait un discours explosif à l’entrée de l’exposition (qui dénonce l’inhumanité), Fofana (métro) qui se risque à abriter deux fugitifs par solidarité et amertume envers le système français.

    Contexte années de rebellion avant l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie :Gocénée a vieillit, est devenu comme un sage. Grand respect des jeunes envers lui. Jeunes sont révoltés, surveillent l’arrivée des forces françaises, méfiance envers les blancs voire discrimination.

    Autre thème : doit-on agir sans se poser de question ? Par solidarité et fraternité, ou tout simplement par humanité, on ne doit pas réfléchir à deux fois pour secourir quelqu’un. Le temps de réflexion est du temps perdu quand il s’agit d’une vie. On voit ceci à deux reprises dans le livre : lorsque le blanc sauve Gocénée en s’interposant quand le flic veut le tuer comme il a tué son ami, et lorsque Gocénée aperçoit l’hélicoptère français qui va tirer sur les jeunes. Ce passage est une porte ouverte à la réflexion... Se risquer pour un idéal de liberté.

    D’ailleurs, l’auteur formule très bien l’absence de réflexion lorsque Gocénée retourne vers les jeunes : "Mon corps fait demi-tour". On voit bien qu’il n’a pas pris le temps de réfléchir. C’était comme un réflexe, quelque chose qu’on ne contrôle pas (le corps vu comme détaché de l’esprit).

    Voilà, j’espère que ça pourra aider certains à y voir plus clair. Ce livre est vraiment très bien, le style est simple mais convaincant. C’est une porte ouverte à la réflexion sur l’homme en ce qu’il a de meilleur et de pire.

    Mon analyse n’est bien-sûr pas complète, je pense qu’on pourrait écrire des pages et des pages sur ce sujet passionnant. Essayez de le lire en entier si vous devez en faire l’analyse, ça vous permettra de mieux saisir ce que je viens d’écrire.

    Maud


    Répondre à ce message
    • Cannibale 14 mai 2008, par laura
      Bonjour Je suis en 4ème et j’ai du lire le livre cannibale. Je dois répondre à une quinzaine de questions et je suis embêtée pour deux questions. Pouvez vous m’aider ? Préciser le contexte historique du début du texte ? Que tente gocéné pour retrouver sa promise ? Merci d’avance.
      Répondre à ce message
    • Cannibale 11 juin 2008, par geneta molwai étudiante au 14eme s au lycée de port-vila
      j’ai lu ton résumé avec plaisir car actuellement on travaille sur ce livre en cours mais je n’avais pas bien saisi.en lisant ce que vous avez mis blanc sur noir ,j’arrive à mieux comprendre le contexte
      Répondre à ce message
    • Cannibale 30 juin 2008, par Flora

      Bonjour ! Je viens de lire Cannibale, et j’ai été très touchée par l’ecriture simple mais convaiquante, en effet. Merci Pour ton analyse ! Je prépare aussi mon oral du Bac de Français, je passe demain et elle m’aura bien aidée !

      Flora


      Répondre à ce message
    • Cannibale 2 novembre 2011, par AVETISY_I
      Bonjour, j’ai besoin de votre aide... j’ai du mal à finir et comprendre ce livre enfet je suis dislécsique. Je dois le lire et faire un résumé sur la mort des crocodiles et sur comment gocéné à retrouvé minoé pour le 4 novembre. SVP aidez moi le travail va compter dans la moyenne... Merci d’avance.
      Répondre à ce message
  • Cannibale  29 avril 2008, par Maud

    Bonjour bonjour !

    Je viens de lire ce livre très court et très bien écrit. Je vois que plein de gens doivent faire une mini-analyse du bouquin, donc j’apporte ma petite contribution !(j’ai lu ce livre pour aider un élève à préparer un oral) Il y a déjà un commentaire un peu plus bas résumant bien l’histoire donc je ne vais pas en refaire un. Les grands thèmes de "Cannibale" sont : le colonialisme dans les années 30, les révoltes d’indépendance des colonies 1/2siècle plus tard et la discrimination. Pour ce qui est du colonialisme, on a le point de vue du colonisé : une tribu de Nouvelle-Calédonie est attirée en France pour participer à l’exposition coloniale à Paris. Le problème est qu’on leur a menti et qu’on va les traiter comme des bêtes. Ou pire encore. Ils doivent reproduire l’idée que les métropolitains se font de l’"exotisme", c’est à dire des sauvages agressifs, nus, cannibales, sans morale... Tout ceci n’est qu’une montagne de préjugés et d’étiquettes que l’on a collé sur les colonies. On se rend bien compte du sensationnalisme que les français veulent mettre en place lors de l’exposition. C’est clairement de l’esclavagisme moderne. Cet aspect de colonialisme des temps modernes est le contexte de ce que raconte le personnage principal(ce qu’il a vécu) à des jeunes 30 à 50 ans plus tard. Le thème des révoltes d’indépendance est en fait le contexte dans lequel le personnage raconte l’histoire. On est donc sur deux niveaux dans le temps : les années 30 et les années d’indépendance. Et ce contexte est très différent. D’ailleurs, notons que la rebellion est la conséquence directe du mauvais traitement pendant la période coloniale. Il y a eu prise de conscience durant ce laps de temps : chaque pays a droit à son indépendance. Le thème de la discrimination est présent tout au long du livre : au départ très clairement lorsque la tribu est victime d’esclavagisme (+ ils se plient aux exigences des esclavagistes, pas d’esprit de rebellion jusqu’à ce qu’ils soient séparés). Ce thème revient aussi quand le blanc, celui qui a sauvé le narrateur, est refoulé par les jeunes. Dans le contexte de prise d’indépendance, les blancs étaient les ennemis. Il aura fallu que le narrateur leur raconte son histoire et l’intervention du blanc pour qu’ils se rendent compte que c’était du pur racisme. On retrouve cet aspect discriminatoire-esclavagiste envers les populations colonisées lorsque le sénégalais (du métro) raconte l’épisode de la guerre de Verdun : les français ne voulaient plus aller en première ligne alors ils envoyaient les populations des colonies, dans des conditions inhumaines.

    Les personnages sont influencés par le contexte. Dans le Paris des années 30, le blanc se croit "supérieur", on traite les colonisés comme des esclaves, on ne les considère même pas humains (cannibale = côté animal). C’est une société très ethnocentriste (tournée sur elle même). La tribu ne cherche pas à se révolter, elle est même presque naïve (on leur dit qu’ils vont partir visiter Paris alors qu’ils sont enfermés depuis des semaines...). Aucun respect pour la dignité humaine. La rebellion n’arrive que lorsque Gocénée se rend compte qu’il ne pourra pas tenir sa promesse de veiller sur sa fiancée. Personnages qui ne collent pas au contexte : le blanc qui va sauver Gocénée et faire de la prison pour être intervenu, et la femme qui fait un discours explosif à l’entrée de l’exposition (qui dénonce l’inhumanité), Fofana (métro) qui se risque à abriter deux fugitifs par solidarité et amertume envers le système français. Contexte années de rebellion avant l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie :Gocénée a vieillit, est devenu comme un sage. Grand respect des jeunes envers lui. Jeunes sont révoltés, surveillent l’arrivée des forces françaises, méfiance envers les blancs voire discrimination.

    Autre thème : doit-on agir sans se poser de question ? Par solidarité et fraternité, ou tout simplement par humanité, on ne doit pas réfléchir à deux fois pour secourir quelqu’un. Le temps de réflexion est du temps perdu quand il s’agit d’une vie. On voit ceci à deux reprises dans le livre : lorsque le blanc sauve Gocénée en s’interposant quand le flic veut le tuer comme il a tué son ami, et lorsque Gocénée aperçoit l’hélicoptère français qui va tirer sur les jeunes. Ce passage est une porte ouverte à la réflexion... Se risquer pour un idéal de liberté. D’ailleurs, l’auteur formule très bien l’absence de réflexion lorsque Gocénée retourne vers les jeunes : "Mon corps fait demi-tour". On voit bien qu’il n’a pas pris le temps de réfléchir. C’était comme un réflexe, quelque chose qu’on ne contrôle pas (le corps vu comme détaché de l’esprit).

    Voilà, j’espère que ça pourra aider certains à y voir plus clair. Ce livre est vraiment très bien, le style est simple mais convaincant. C’est une porte ouverte à la réflexion sur l’homme en ce qu’il a de meilleur et de pire.

    Mon analyse n’est bien-sûr pas complète, je pense qu’on pourrait écrire des pages et des pages sur ce sujet passionnant. Essayez de le lire en entier si vous devez en faire l’analyse, ça vous permettra de mieux saisir ce que je viens d’écrire.

    Maud


    Répondre à ce message
  • Cannibale  27 avril 2008

    Salut,

    moi j’ai du lire ce livre dans le cadre du cours de français et on doit trouver les grands thèmes. La prof nous a déjà donner comme exemple l’altérité mais on doit en trouver d’autres. Pourriez-vous m’aider s’ils vous plaît ? ( C’est pour apres demain !)

    Merci d’avance.


    Répondre à ce message
  • Cannibale  25 avril 2008
    Voila je m’appelle nicolas, je suis en première année de BEP et j’ai moi même eu ce livre en français, qui m’a d’ailleurs beaucoup plu. Voila j’ai une petite problématique dont je n’arrive pas a trouver la réponse : d’après vous dois t’on, comme Gocene, agir sans trop se poser de question ?
    Répondre à ce message
    • Cannibale 26 avril 2008, par Gabriel
      Bonjour, Gocène n’agit pas sans se poser de question. Il n’y a pas de se questions à se poser pour courrir au secours d’un frère (ou de toute autre personne qui a un problème) le temps de se poser la question il est trop tard. Et si tu te poses la question cela signifie que tu conditionnes ton aide à une condition. Pour lui, comme pour le français (blanc) qui l’a aidé spotanément en france la priorité est la solidarité, la fraternité, et ce genre de comportement réflexe n’a pas besoin de réfléxion. PS : Cherche un peu des arguments perso au cas où on te poserait la question oralement. So long, Gabriel
      Répondre à ce message
    • Cannibale 2 mai 2008
      Non, on ne doit pas agir sans se poser des question
      Répondre à ce message
  • Cannibale  20 avril 2008

    bonjour, je cherche des innfos concernants le livre, quelle est la date de publication du livre/son genre/circonstances particulieres de publication/etc.... merci d’avance.

    En ce qui me concerne je fus agreablement satisfait du livre, difficile a se situer au debut du livre puis on comprend assez facilement l’histoire

    merci pour la future reponse ?


    Répondre à ce message
  • Cannibale  10 mars 2008
    J’ai, comme la plupart je pense, du être obligée par la prof de français à lire ce livre =)A mon grand étonnement j’ai été conquise par l’écriture si vraie, moi qui fuit la réalité à travers un livre. Pourtant j’ai retrouvé dans Cannibale ce que je recherche, pas une vérité qui fait rêver mais qui ouvre les yeux. Contrairement à ce qu’on a pu me dire, je trouve la fin très belle avec juste le mystère qu’il faut. Conclure par cette phrase que Gocéné a repris à son ami Caroz nous laisse penser qu’une suite est possible. Bravo à l’auteur et à sa richesse d’esprit ! Une lectrice sous le charme =)
    Répondre à ce message
    • Cannibale 17 avril 2008, par quentin
      je suis complètement d’accord avec toi je trouve que c’est une belle histoire, avec une bonne intrigue qui dur tout le long du livre.
      Répondre à ce message
  • Cannibale  5 mars 2008, par fabienne
    salut ! je voulais faire une remarque a toutes les personnes qui mettent des comentaires mechants sur les gens... je suis vraiment desole de vous dire cela, mais je trouve ca degueulace de critiquer les gens qui font des fautes d’orthographes !!! d’ailleur, meme moi j’en fait pas mal, et je ne suporterais pas si quelqu’un m’en faisait une !Je suis d’accord que les gens qui ecrive (et) au lieu de (est), c’est inadmissible, mais faite un effort quoi ?? dites-vous que peut-etre que cette personne est disleccique, ou qu’elle n’est vraiment alors ala vraiment pas bonne en orthographe ! et si apres ca vous avez toujours envis de lui faire une remarque mechante... bien dites-vouz alors que si vousetiez a ca plasse, vous n’auriez pas vraiment aimer recevoir un commentaire qui vous dit que vous etes trop nul en orthographe !!! je vous supplit de refflechir a mon message... merci encore de l’avoir lu, maeme s’il est remplit de fautes d’orthographes. fabienne 14 1/2.
    Répondre à ce message
    • Cannibale 3 octobre 2012
      Bonjour je pense que en plus d’avoir un orthographe minable tu ne sais pas non plus écrire le mot "dyslexique" (et pas "disléccique") , ai un minimum de bon sens tu as appris ou à écrire et à faire des phrases aussi longue et aussi naze que celle la ? il te manque pas mal de répartie sérieusement.
      Répondre à ce message
      • Cannibale 4 avril 2013
        Bonjour, je tiens à dire qu’avant d’être désobligeant avec quelqu’un au sujet de son orthographe, il faut d’abord vérifier que la notre est impeccable. Déjà c’est "une" orthographe et pas un orthographe, ensuite tu dois mettre un accent sur le u de où, naze ce n’est pas un mot de la langue française et il faut également faire attention à ta ponctuation. Sache aussi qu’il faut mettre un accent sur le a de ton dernier "la". Pense à être aimable la prochaine fois. Cordialement, Sacha
        Répondre à ce message
  • Cannibale  27 février 2008
    Salut ! Je m’appelle Clémence, je suis en 3ème. Ma classe participe à un " Défi-Lecture "... Or, je n’ai as eu le temps de lire ce livre jusqu’au bout. Quelqu’un pourrait-il me dire comment l’histoire se termine ? Merci...
    Répondre à ce message
  • Cannibale  29 janvier 2008
    il faudrait déja apprendre a écrire le mot "résumé" et pas "resumait" abruti.c’est un trés bon livre trés bien écrit et surtout avant de faire des commentaires sur un livre on le lit jusqu’a la fin et pas seulement le "résumait" ou l’on voit que du sang alors que le livre ne parle ni de sang ni de violence.
    Répondre à ce message
  • Cannibale  18 janvier 2008

    salut j’aurait voulu savoir si dans ce livre il yavait une rupture chronologique si oui pourquoi je voudrais aussi savoir si il ya des modalité narritives si oui les quelles je voudrais aussi la fiche signalitique des personnages ; a quelle problèmes sont ils confrontés sont-ils résolus,les personnages évolut-ils dans l’ histoire ? ET EST6CE QUE LE livre rejoint-il notre réflexton sur l’altérité

    sil vous répondez moi je ne comprend les question sur ce livre et pourtant je l’ai lut


    Répondre à ce message
    • Cannibale 17 février 2008
      je ne peux pas te repondre en entier mais oui il y a des annalepses dans ce livre
      Répondre à ce message
  • Cannibale  15 janvier 2008, par Anne-Sophie

    Salut tout le monde ! J’ai lu ce livre g bien compris toute l’histoire mais j’aimerais que l’on m’aide pour un discours que je dois rendre ce Jeudi 17 Janvier

    Comme je le disais j’ai un discours a faire. Je veux pas qu’on me fasse ce discour mais juste qu’on me rapel ce que les kanak ont endurer dans cette exposition


    Répondre à ce message
    • Cannibale 16 janvier 2008
      je pense que c’est un peu tard pour répondre mais en gros les kanaks on enduré le fait d’être enfermé dans des cages ,visités par des hommes et des femmes comme nous et ont été considérés comme des cannibales en étant obligés de faire des grimaces et tous auttres choses pour impressioné les visiteurs les femmes par exemple se baladés les seins nue et lé homme recouvert d’un tissus .bonne chance tonio
      Répondre à ce message
  • Cannibale  2 janvier 2008, par stephy
    salut tout le monde !! voilà j’ai lu ce livre pendant les vacances d’octobre et là je dois faire un travail dessus (pendant les vacances de noel...) mais je ne me souviens plus trop de l’histoire et je ne vous cache pas que je n’ai pas envie de le relire... bref mon treavail consiste à faire une bande annonce de ce livre mais je ne sais pas trop comment m’y prendre, par où commencer...je dois illustrer ce livre mais je n’ai vraiment pas d’idées si quelqu’un aurrai l’amabilité de m’aider si vous avez une idée bien sûr...lol je serai vraiment reconnaissante ! ensuite je dois faire un résumé mais je pense que cela je peux le faire toute seule jai simplement besoin d’aide pour l’illustrer donc voila ! merci d’avance ! ( stéphie du 74 ^^ en 2scd) bisous !
    cannibale
    Répondre à ce message
  • Cannibale  28 décembre 2007
    Salut ! J’ai lu ce livre qui m’a beaucoup interressé, seulement je n’arrive pas à déterminer les principaux personnages de ce livre ! Si quelqu’un pouvait m’aider, ce serait très gentil ! Merci d’avance !
    Répondre à ce message
    • Cannibale 2 janvier 2008
      le personnage pri,cipal est gocéné
      Répondre à ce message
      • Cannibale 15 janvier 2008

        Les personnages pricipaux sont :
        -  Gocéné ( c’est le personnage principal durant toute l’histoire mais n’oublions pas que les 2 autres sont aussi trés important a d’autres moments )

        -  Badimoin ( quand ils se sont tout les 2 enfuits du zoo)

        -  Caroz ( quand il a sauvé la vie de gocéné en s’interposant avec le policier )


        Répondre à ce message
  • Cannibale  17 décembre 2007
    slt tt le monde, je suis en classe de 2nd a strasbourg et j’ai un devoir de français qui touche a ce livre.ma question est en ce moment sans reponse ;) jaimerai savoir quels sont les registres literaires de ce roman ?votre reponse serai la bienvenue
    Répondre à ce message
  • Cannibale  2 décembre 2007
    je dois repondre a une question pour le lycée et je n’arrive pas a trouver la question est ! au moment de l’evasion gocinée et badimoin forme un couple citer deux exemple de couple literaire semblable et deux au cinéma
    Répondre à ce message
  • Cannibale  25 novembre 2007, par le noir et fier de letre
    bonbjour franchement moi je dis que ce livre montre tres bien le coloniaslisme d’avant car étant africain et que mes ancetres on subit ca moi cela me plait de le montrer et de rappeler a tous que il y’a eu des esclaves noir
    Répondre à ce message
  • Cannibale  15 avril 2007, par SSab

    Salut salut, je suis en 1ère L ... et j’ai déjà lu ce bouquin. ( à part ça je m’appelle Sabrina, j’ai seize ans 1/2, habite dans le 37, ai les yeux bleus ... non je déconne j’arrête un petit peu de raconter ma vie, à l’origine, je ne poste pas pour ça .. )

    Pour commencer, je voudrais m’adresser à tous ceux qui n’ont pas aimé ce livre historique ; évitez, par respect, de parler de celui-ci en mal, car ce ne sont que des avis ... personne ne peut juger ce livre, car ce sera toujours une question de goûts, et comme on dit ... tous les goûts sont dans la nature. Ensuite, appliquez-vous lorsque vous déposez vos messages. Ils se doivent d’être compréhensibles par tous ( mdr ^^ ) ... ils expriment une opinion, ou bien sont constructifs ... pas la peine de venir sur ce site, juste parce que vous avez un devoir prochainement et que vous cherchez un résumé tout fait ! Si vous n’avez pas terminé ce livre, c’est que dans le fond, vous n’en avez rien à cirer .. car si c’etait si important que ça, vous vous seriez forcés à lire jusqu’à la dernière page, la dernière phrase, le dernier mot. Personnellement, je trouve ( et je dis bien ’ je trouve ’ puisqu’il s’agit là de ce que je pense, MOI ) que le début n’est pas très réussi. Biensur, on place un décor progressivement, à l’aide de " la mécanique ronronne etc .. " ... bref, une Nissan, dans une savane ... ( ça rime, tiens )

    On ne saisit pas tout de suite, le rapport entre le titre et le récit lui-même. " Cannibale " ==> deux vieux de soixante-quinze ans, un noir et un blanc, sont contraints de descendre de leur véhicule, car deux petits jeunots, armés ( precisons-le ^^) bloque la route, qui mène à Poindimé ( ou je me souviens plus du nom ^^ je ne viens pas d’Océanie ! )... Caroz (il me semble que c’est le nom du blanc) fait alors l’objet de discrimination. En effet, les sages des villages content le passé des leurs ( les noirs ), avec l’esclavage, le colonialisme, dont le principal but était de s’emparer des richesses du pays dominé. ( il y avait plein de motivations, mais on va pas toutes les citer, sinon on n’est pas sortis d’la savane )Ainsi, les " bonnes paroles " circulent, et les idées fausses faîtes sur les Blancs, se transmettent. On a changé d’époque, et pourtant, ceux-ci sont toujours méprisés pour ce que leurs ancêtres ont fait subir aux Kanaks( nouvelle calédonie ), africains, ( et plein d’autres ethnies / gens considérés comme des barbares, des cannibales > d’où le titre < ... etc )

    Gocéné ( le héros, noir ), prend alors la défense de son ami Caroz, et explique aux deux jeunes, que ce blanc, oui ce blanc, avait pris sa défense dans les années 30, lui avait sauvé la vie, en se plaçant devant lui alors qu’il allait se faire tuer, et que pour cet acte, il était resté des mois en prison. Curieux, à la fois surpris, les hommes du barrage, dans leur incompréhension, involontairement, incitèrent Gocéné à leur en raconter plus ...

    On plonge alors dans son passé, dans les années 1930, où la France place beaucoup de capitaux dans ses colonies, une France qu’on ne reconnaît pas ..l’époque des expositions coloniales, où doivent s’exhiber de pauvres gens, arrachés à leur pays, leur famille ...ce sont des attractions, des " bêtes " de zoo. On leur donne l’ordre de danser ( nus ), de pousser des cris de guerres, de monter dans les arbres tels Tarzan, creuser les troncs pour en faire des pyrogues, tout ça, sans relâche. Ils sont traités comme des moins que rien, des fauves, leur nourriture est jetée par terre, ils font l’objet de regards indiscrets, oui ils sont l’attraction des visiteurs, du public ; c’est du voyeurisme, il n’y a plus de pudeur.

    Suite à la mort d’une dizaine de crocodiles, le Parc Zoologique de Vincennes va conclure un echange avec le Cirque de Francfort ( deutschland ). Le cirque prête ses animaux, et le même nombre de Kanaks est envoyé en Allemagne. Minoé, la promise de Gocéné fait partie de ces malheureux, trimballés dans un autre pays. Le héros, fuit du zoo avec un camarade, Badimoin, et se retrouve dans Paris, perdu, dans cette cité de pierres et de ciment. Gocéné, après avoir franchi le fleuve de voitures, qui le sépare de Paris, se dirige vers l’armée du salut, où attendent les kanaks, puis vers la gare, qui leur permettront de rejoindre Francfort. Paris à cette époque ne ressemble pas du tout à Paris actuellement, ville illuminée, ville du romantisme, ville des musées ... il y a beaucoup de bidonvilles, d’immondices, et apres que les incendies aient détruit certaines parties de la Banlieue, rien n’est reconstitué, tout n’est que ruines, déchets ... aucune fleur ne pousse.

    Bref ... Gocéné et son ami, manquent le train de la voie numéro cinq. C’est un véritable echec. Le deuxième. ( on va pas rentrer dans les détails )

    Comment va-t-il retrouver Minoé ? Qui va l’aider, lorsqu’il sera poursuivi par la police ? Qui va mourir ? Que va devenir le héros ? Quel impact ce livre, dont l’auteur s’est inspiré de faits réels, a-t-il sur nous ? Quelle est la visée de ce bouquin ? Des questions simples, interessantes, auxquelles vous saurez repondre, une fois avoir lu la fin ...


    Répondre à ce message
    • Cannibale 23 juin 2007
      Je m apelle vinc , je suis en 1 ere . J’ai lu ce livre et j avoue que j ai bien aime .Mais je me pose tout de meme une question : a la fin du livre je n ai pas compris si il a retrouve minoe ou pas et pourquoi il dit "mon corps fait demi tour" Merci
      Répondre à ce message
      • Cannibale 22 septembre 2007
        salut je suis en seconde j’ai lu égallement ce livre j’ai bien aimé et j’ai travaillé sur cette question.Quand on dit "Mon corps fait demi tour" cela veut dire que Gocéné se retourne pour se battre au côtés des jeunes de son peuple il n’a pas décidé de retourné rejoindre Minoé qui l’attend.
        Répondre à ce message
      • Cannibale 24 novembre 2007
        oui il la retrouve à la fin mais le livre ne dit pas si il meurt lors de la fusillade qui éclate quand il repart
        Répondre à ce message
    • Cannibale 9 novembre 2007, par brenda95
      ben ecoute ssab tu as un très bon réflèchis et une très belle expression(façcon de t’exprimer...)je tenais à te le dire.Ensuite je suis toute oui car je pense pratiquement comme toi.Les personnes qui viennent sur les forums en attendant que ce soit les autres qui machent le travail c’est vraiment tordu !su ces mots je n’ai que cette phrase a vous dire :lisez le livre et vous aurez les réponses que vous vous posez !!!!!
      Répondre à ce message
    • Cannibale 3 janvier 2008
      salut, jr trouve ce que tu as écris trés intéréssant cependant je t’avoue que j’ai un petit problème parce que j’ai une copine qui est en ème et qui ma demandé de l’aidée pour faire son devoir le truck c’est je ne l’ai moi même pas lu donc je suis un peu génée !en plus si je suis en terminaleS c’est bien parce que le francais c’est pasd trop mon truk !si t’as 5min je te donne toujours le sujet :Pourquoi Caroz est-il venu a Gocéné ?Pourquoi préfère-t-il vivre en Nouvelle-calédonie plutot que dans une grande ville comme paris ? imaginez le moment ou il répond a ces question sous forme théatrale où chacun expose son opinion sur la vie en ville dans un dialogue argumenté. merci de ton aide ! et gros bisoux from polynésie francaise !
      Répondre à ce message
  • Cannibale  29 décembre 2006, par symbol
    Bonjour à tous, je suis actuellement sur un travail de TPE 1ère L sur la colonisation et j’aimerai avoir votre avis à propos du sujet choisi dans le roman "Cannibale" Ce serait sympa, merci !
    Répondre à ce message
  • > Cannibale  7 mai 2005, par flutistikaman

    Bonjour à tous, Je suis actuellement en 3ème et je devais lire "Cannibale" de Daeninckx durant les vacances. Mes premières impressions sont positives, ce livre est vraiment agréable à lire (en moins de 3 heures). Mais je me pose 2 questions :
    -  "Ce livre fait-il partit du style biographique, autobiographie, du roman autobiographique ou bien d’aucun de ces derniers ?"
    -  "Je ne comprends pas bien si Gocéné est Calédonien ou bien Guyané, je suis mauvais au niveau compréhension et au niveau géographie aussi...lol... car dans un passage du livre il dit qu’il vient de Guyane et, dans un autre, il dit qu’il est né à Canala, donc je ne comprends pas bien. Pourriez-vous m’éclairer ?"

    Voilà, Merci à tous.

    PS : Pour tous les ados de mon âge qui disent que ce livre est dur : "Vous rigolez les gars ou quoi ? Il faut moins de 3 heures pour le lire et l’histoire n’est pas très compliquée. Dans notre classe, on a eu bien pire : "Les Fleurs du Mal" de Baudelaire ! ! ! Alors pas de panique, lisez-le !"

    Flutistikaman


    Répondre à ce message
    • > Cannibale 18 février 2008
      j’ai ta réponse. Cannibale n’est autre qu’un roman biographique (eh oui ça existe)réaliste. voila.
      Répondre à ce message
    • > Cannibale 30 avril 2008
      Pour ton mélange dans les nationalités : Gocéné est Kanak donc de Nouvelle-Calédonie. Lorsqu’ il dit qu’il est Guyannais, dans le Bar où il mange du couscous je crois, c’est pour éviter de révéler sa véritable origine au serveur qui lui a posé la question. Il n’a pas intérêt à la révéler, tout simplement parce que la police le recherche ! Pourquoi la Guyanne ? Parce que c’est une autre colonie à l’époque.
      Répondre à ce message
  • > Cannibale  8 mars 2005, par Loli

    Personnelement, j’ai toujours eu du mal à lire des livres imposés (je suis en 2de). Je n’avais d’ailleurs pas l’intention de lire celui-ci mais je l’ai comencé et je l’ai trouvé vraiment passionnant. Pourtant je n’ai jamais aimé les romans historiques mais celui là fait exception. En effet, j’ai été vraiment captivée par la façon des Francais de traiter les colonisés qu’ils appellent "cannibales" sans raison. C’est vrai que l’on peut voir dans le livre que le héros est normal, comme n’importe quel Francais, il vit normalement et aime une femme de son village, ... J’ai été vraiment horrifiée par cette exposition de 1931. Je n’en avais jamais entendu parler et je trouve cela étrange. Pourquoi un tel evenement n’est-il pas encore connu actuellement ? Probablement parceque la France en a honte. Et il y a de quoi avoir honte effectivement, comment les personnes pouvaient demander aux colonisés de faire "l’attraction d’un zoo" en mangeant de la chair humaine, en lancant des cris primitifs dans le seul but d’amuser les visiteurs ? Je trouve cela horrible, la France est un veritable bourreau dans ce livre. De plus, le lecteur ressent vraiment le sentiment d’injustice qui émane de ce roman, on aimerait vraiment pouvoir aider les héros mais on ne peut rien faire (evidemment c’est un livre ! lol) La chose qui m’a le plus choquée est que les colonisés sont considérés comme "sans âmes" donc n’ont aucun droits et sont traités comme des animaux.

    Je conseille a tout le monde de lire ce livre, même si vous n’en avez pas envie. J’étais dans ce cas là au début mais maintenant je suis contente de l’avoir lu. Alors un conseil, à vos livres !


    Répondre à ce message
  • > Cannibale  4 novembre 2004, par Sandra du 06
    ausecour !!!! je comprend rien n’as se livre !! quelqu’un voudrait pas m’expliquer svp !!! car jai bientot un controle continue deçcu merci de votre compréhensioon sandra ...

    Répondre à ce message
  • > Cannibale  14 octobre 2004
    J aimarais bien que quelqu un me dise le resumer de se livre(cannibale) reponder moi vite si vou plait
    Répondre à ce message
    • > Cannibale 30 octobre 2004
      c’est un livre qui raconte l’histoire d’un kanak prenommé Gocéné, qui est emmené de force a l’exposition coloniale de mai 1931, il perd de vue sa destinée et la recherche dans Paris qu’il ne connait pas du tout.
      Répondre à ce message
    • > Cannibale 3 novembre 2004
      salut c sarah voila je te donne pa le resumé de ce livre parce ke meme moi ki naime pa lire jai pri la peine de le faire et en 3h a peine je lai fini donc serieu tu pourai le faire il n’ya ke 100 pages donc voila mai je pe te dire ke cette histoire ma beaucoup plu surtout vers la fin
      Répondre à ce message
      • > Cannibale 14 novembre 2004
        ce livre et nul jm tro pas sa n’a rien d’intéresant sens mentir ariver a la 29eme page je me suis endormi en +demain j’ai un controle dessus je suis pas dans le caca
        Répondre à ce message
        • > Cannibale 16 novembre 2004
          Je suis entierement d’accord avec toi ce livre est beaucoup trop difficil a comprendre pour des eleves de troisieme,j’ai lue les trente premieres pages et j’ai arretée c’est pour ca que je suis venue sur ce site pour trouvée un BON résuné mais...en plus demain j’ai un test et j’ai rien captée !!!!!!!!
          Répondre à ce message
          • > Cannibale 7 janvier 2007, par Mathilde du 08
            bonjour,tout dabord quand on vien parler d’un livre,on devrais faire un effort et ésseyer de ne pas faire de fautes d’orthographes. J’en fait souvent,d’ailleur il est possible qu’il y en ai dans ma 1ère phrase,mais quand meme il y a des fautes du genr "et" a la place de "est" que je n’accepte pas,j’ai 16ans et je connais énormément de personnes qui font cette fautes,je trouve ça inacceptable,on nous l’apprend au CP. Mais je ne suis pas la pour faire la morale,mais pour parler du livre "cannibale" qui est un livre très agréable a lire,je lai lu par pure plaisir,et je l’étudie cet année,donc ce livre n’a pas de secret pour moi,d’autan que j’ai rencontré l’auteur de ce livre a Bordeau au festival du polar... Ce livre est extrèmement court,et c’est pour ça que je ne le résumerais pas. Ce n’est pas difficile d’ouvrir un livre et de lire !Plus personne n’a la force de faire ça de nos jour ??! C’est peut etre beaucoup plus simple de regarder un film,mais lire un livre permet de s’imaginer dans les moindre détails toute l’histoire. Je trouve que c’est désespérant de voir que plus personne ne veu lire alors qu’il y a des pays ou les gens aimerais avoir ce droit.Ironique de dire ça alors que je vous parle de "cannibale". C’est un bon livre,il est court,il est simple,si vous n’arriver pas a le lire,désoler de dire ça mais vous ête tout simplement stupide.
            Répondre à ce message
            • > Cannibale 17 décembre 2007
              je suis désolé pour toutes ces fautes d’orthographes que les gens comèttent mais je trouve que tu n’a rien à dire la-dessus et cela m’énerverai que tu me dise cela
              Répondre à ce message
          • > Cannibale 9 décembre 2007
            moi je suis en troisieme et j’ai trouvé ce livre tres interresant, et , contrairement a des mauvaises critiques, je ne l’ai absolument pas trouvé difficile a lire ! je viens de le finir et je dois repondre a des questions a la maison, c’est vrai que c’est plus simple qu’un controle, mais ne vous plaignez pas qu’il est difficile, sinon vous allez avoir beaucoup de mal a lire les prochains livres que l’on vous imposera !!
            Répondre à ce message
          • > Cannibale 30 avril 2008
            Il ne faut rien éxagérer ! Le style simplissime donne à ce livre un niveau de 4e ! Pour le niveau moral, il ne faut pas aller chercher très loin, tout est très simple, surtout après un 275 pages de Zola.
            Répondre à ce message
        • > Cannibale 23 juin 2007, par kate
          Je n ai jamais lu un livre aussi ennuyant que celui la.C est un livre pourri et en plus de ca j ai un controle dessus.Mais serieux entre nousvous croyer vraiment que cette histoire est vraie ! wathick et ses amis les singes !!!! Kate
          Répondre à ce message
    • > Cannibale 3 novembre 2004, par la catalane (laetitia)
      salut j’ai une question tu la eu ton résumé car j’en est aussi besoin tu veux bien m’aider et assez vite bon essay de me repondre vite et si tu veux ou si tu préfères fais par sms ou apelle moi sur mon telephone au0683562063 merci d’avance laetitia du 66.
      Répondre à ce message
  • > Cannibale  3 juin 2004, par filipe
    ce livre est d’une maniére triste et quelque fois joyeuse . avec son débordant livre de gaité(non je rigole ) . il est trés bien bien écrit on ne peut pas s’arreter de le lire quand on n’est en train de le lire , je le conseille au + de 12 ans quand même . filipe
    Répondre à ce message
  • > Cannibale  6 mai 2004
    ce livre est tellement passionnant à lire que le seul reproche à faire à l’auteur est d’avoir écrit un livre aussi court.
    Répondre à ce message
  • > Cannibale  5 mai 2004
    Bon livre qui se lit très facilement, mais je trouve que c’est dommage qu’il n’y est pas plus de personnes contre l’Exposition dans ce livre.
    Répondre à ce message
  • > Cannibale  2 avril 2004, par Dadoo

    Didier Daeninckx joue encore son empêcheur de dormir tranquille : il nous montre la "sauvagerie" de nos ancêtres traitant les canaques venus pour décorer l’exposition universelle pire que des chiens.

    Outre les conditions de vies et le traitement dégradant que les responsables de l’exposition leur impose, ils vont même jusqu’à les "échanger" avec des alligators du zoo de Francfort... évidemment des Cannibales n’ont pas d’âme, c’est bien pratique.

    Au détour de l’histoire, Daeninckx évoque aussi tous ces soldats venus d’Outre-Mer et sacrifiés pendant la grande guerre.

    Le début et la fin du livre boucle l’histoire en montrant que le racisme n’est pas l’apanage des blancs du XX° siècle...


    Répondre à ce message
  • > Cannibale  14 janvier 2004
    super roman pour des heures d’amusement !!
    Répondre à ce message
    • > Cannibale 7 mars 2004, par misssdemars
      non je panse pas que c’est amusant je les a lire pendants les vacance et ca me gonfle l’histoire est nul et san interet 2/20
      Répondre à ce message
    • > Cannibale 31 mars 2004, par fab
      il n’y a rien d’amusant dans cannibale seulement un roman historique dans lequel nous découvrons la mentalité idiote de nos ancetres !!!
      Répondre à ce message
    • > Cannibale 4 novembre 2004, par Sandra du 06
      t’es fou il est nul ce livre je vois ce qui distret a lintérieur ! il est plutot chiant ouais....

      Répondre à ce message
  • > Cannibale <- Où est la critique ?!?  1er septembre 2003, par cafeducentre

    Euh ! Alors j’ai relu plusieurs fois cette article et j’avoue que ca me boulverse quelquepart ! A tel point point que j’aimerai en connaître l’auteur pour mieux le connaître mais surtout savoir qui il est ?

    Bon je ne cpmrends pas le sens de cet article qui pour moi est juste un coup de cirage sur les pieds de Monsieur Daenincks ou alors un article pour ne pas faire vide en attendant la rédaction d’un article futur !

    Euh, on sait même pas de quoi ca parle, en bref, on sait juste que c’est beau et que ca viens de Monsieur Daenincks...

    A(u) revoir donc.......


    Critiques au Café du CENTRE (on cherche des rédacteurs)
    Répondre à ce message
    • > Cannibale <- Où est la critique ?!? 1er septembre 2003, par Dadoo
      En effet cet "article" est particulièrement court... En tant que modérateur je choisis de le publier ou pas. En l’occurence j’ai choisi de l’accepter en espérant que des internautes viennent "completer" cet article avec des commentaires pertinents...
      Répondre à ce message
      • > Cannibale < 29 janvier 2005, par lea
        Je suis en 2nd et moi aussi je dois travailler sur Cannibale. Je ne comprends vraiment pas comment vous pouvez dire que ce livre est nul ou embetant. C’est une histoire réelle tout d’abord, Gocéné et les siens, le peuple Kanak a été montré dans un zoo lors d’une Exposition coloniale en 1931 et certains ont été échangé comme des animaux pour aller dans un cirque ! Imaginez ce que cela représente. Je vous conseil ainsi de relire cette histoire et de t’identifier au personnage et là peut être que tu comprendras se que cela fait d’être échangé ou maltraité ou encore considéré comme quelque chose que tu n’es pas ! Didier Daeninickx raconte en fait 2 histoires à 2 époques différentes : la guérilla en Nouvelle Calédonie qui se déroule a notre époque et l’Exposition coloniale de 1931, un demi siècle plus tot. Ainsi le lecteur peut en déduire un parallèle entre les deux périodes : les horreurs infligées au peuple Kanak sont peut-être à l’origine de leur rebellion actuelle. Et puis c’est marant de voir comment Gocéné et Badimoin se débrouille à Paris dans une ville qu’ils ne connaissent pas surtout le passage avec le métro ! Je trouve que Didier Daeninckx a très bien su parlé d’un sujet grave tout en melant suspens et plaisir ! Si vous avez besoin de conseils pour ce livre n’hésitez pas !
        Répondre à ce message
        • > Cannibale < 21 avril 2005, par mimine
          salut moi j’ai un problème je suis en 3ème et je dois faire un dossier sur "Cannibale" mais la prof me demande les traits de caractères des personnages principaux et là j’ss perdue !J’aimerai un coup de pouce stp !
          Répondre à ce message
        • > Cannibale  7 novembre 2007
          bon merci d’avoir écrit ce msg très passionant je voulais juste te demander c’est quoi le point de vue adopté dans ce récit merci de répondre vite !!
          Répondre à ce message
          • > Cannibale  7 novembre 2007
            Ecrivez vos messages avec une orthographe correcte (pas de langage SMS !) N’écrivez pas vos messages entièrement en majuscules N’insultez pas les autres participants, restez courtois ! N’utilisez pas ce forum comme un tchat et proposez des commentaires constructifs
            Répondre à ce message
            • > Cannibale  9 novembre 2007, par brenda95
              je suis en 1ere STG et je viens de terminer ce livre imposé qui m’a beaucoup plu en passant car tout d’abord Didier Daeninckx nous conte l’histoire et la cupidité d’une part des ancêtres français puisque pour moi ce livre est une histoire engagée.Ensuite,l’auteur utilise plusieurs procédés d’écriture comme des énumérations,le champ lexical de la nature présent tout au long de l’histoire et pleins d’autre... Maintenant les personnes qui critiquent sans avoir ouvert ne serait que la 1ere page du livre ben...vous etes bien cupide oui très stupide en effet lire c’est beaucoup mieux que jouer à la DS ou regarder un film et dîtes vous bien que cela vous servira dans vos connaissances personnelles pour rédiger plus tard des CL(commentaires littéraires pour les incultes sans vouloir offenser qqn ou remettre en questions ces capacités intellectuelles),dissertations,entretien pour le bAC et j’en passe...Donc les personnes qui pensent que ce livre est nul remettez vous en question car ce livre sans l’oublier ne fait que 107pages !!!Sur ce bonne lecture
              Répondre à ce message
              • > Cannibale  21 décembre 2007, par cat
                1ere STG ? Je suis en 4eme au collège et j’ai déjà lu ce livre !!! Alors les critiques pour nous, bcp plus jeune que toi et peut être moins incultes !!!
                Répondre à ce message
                • > Cannibale  30 décembre 2008, par clair-O-bscur
                  je suis d’accord avec toi, il n’y a pas d’age pour aprécier un livre. Mais si une personne ne l’aprécie pas c’est son droit, comme on dit tous les gouts sont dans la nature, c’ets pas pour autant que la personne est "cupide " ! j’ai lu ce livre quand j’étais en 4eme moi aussi, et je pense l’avoir autant aprécier que toi ;) ! il est vraiment formidable, on est porter au coeur de 1931, et on vie avec les personnages la " cupidité "et l’esprit des gents gens à cette époque, la colonisation, le racisme... ce livre donne à réfléchir et nous apporte une lecon de vie sur un passage de l’histoire bien sombre.
                  Répondre à ce message
                  • > Cannibale  3 novembre 2011, par AVETISY_I
                    Bonjour, j’ai besoin de votre aide... j’ai du mal à finir et comprendre ce livre enfet je suis dislécsique. Je dois le lire et faire un d’avance
                    Répondre à ce message
        • > Cannibale < 30 avril 2008
          1931+1/2 siècle (soit 50 ans) = 1981. "A notre époque" ? Tu retardes de 28 ans. A la place, disons que ce "à notre époque", c’est la guerilla d’indépendance de la Nouvelle-Calédonie.
          Répondre à ce message
          • > Cannibale < 2 novembre 2011, par Nesta41
            Cepea les gens ! J’suis en maternelle et je saisi pas bien la fin du roman... Merci de m’en éclaircir l’idée !
            Répondre à ce message