Autobiographie d’un amour de Alexandre Jardin

Autobiographie d’un amour

Le mercredi 24 août 2005 par adeline

A trente-deux ans, Alexandre Rivière découvre que Jeanne, sa femme depuis sept ans, n’est pas heureuse. Désespéré que son couple ait échoué, il préfère disparaitre. Il quitte sa femme et ses deux enfants, le soleil écrasant des Nouvelles-Hébrides, son métier d’instituteur et un amour délavé.

Deux ans plus tard, Octave, son jumeau, débarque dans l’archipel. Stupéfaite, Jeanne croit voir en lui "ce bis amélioré que le réel ne sait jamais offrir".

Par un habile marivaudage, l’Alexandre idéal va l’entrainer sur le chemin de la guérison. Il l’aidera à se corriger d’elle même à se libérer peu à peu de ses complexes, de ses culpabilités. Il lui apprendra à mieu s’aimer pour aimer mieux...

Mais qui est ce Rivière venu la délivrer d’elle même ? Manipulateur au service de l’Amour, Octave est la création la plus déroutante de l’auteur du Zubial, du Zèbre (prix Femina, 1988), du Petit Sauvage et de L’île des Gauchers. »

Encore un livre exceptionnel d’Alexandre Jardin qui reprend des thèmes chers à l’auteur : l’amour, sa survie, le départ, la reconquète.

Fidèle à lui même l’auteur nous dévoile ici des personnages toujours entiers, prêt à tout pour aimer et être aimer, même à partir. Des personnages authentiques, mais qui permettent à chacun d’entre nous de se reconnaitre un peu.

Le "cas" Rivière nous déroute totalement et jusqu’à la fin du roman il est difficile de savoir qui il est : Alexandre ou Octave, doute qui tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

A vous de trouver le fin mot de cette histoire et surtout de savoir si Jeanne arrivera enfin à aimer pleinement...


  • Autobiographie d’un amour  16 mars 2008, par ETRNL-JG

    J’ai bien aimé ce résumé mais il y a une chose qui manque beaucoup : la date de parrution du livre, vous auriez pu rajouter aussi les dates de l’auteur ...

    JG


    Répondre à ce message