A jeter aux chiens de Kay Mitchell

A jeter aux chiens

Le samedi 15 mai 2004 par Feline

En allant par hasard sur le site des éditions du masque, j’ai découvert cet auteur qui écrivait des romans policiers dans la plus pure tradition britannique. J’ai donc cédé à la tentation et suis courue l’acquérir. Non mais...

Et il en résulte un policier classique de bonne facture dans le genre inspecteur Barnaby ou ses comparses Pascoe et Dalziel, enfin bref les séries diffusées le dimanche soir sur France 3.

La petite ville de Malminster est secouée par une série de crimes sanglants. Un justicier veut nettoyer la ville de ses vagabonds, qui reflètent à ses yeux le déclin de la société anglaise. L’inspecteur Morrisey, qui dirige son équipe d’une main de fer, se retrouve face à une énigme des plus dérangeantes.

En effet, le meurtrier ne laisse aucunes traces derrière lui, ne fournissant aucunes pistes. Les policiers, impuissants, voient le nombre de cadavres augmenter, sans trouver la moindre piste, jusqu’à ce que... Parallèlement, une seconde enquête débute (que les lecteurs de polars avertis que nous sommes devinent aisément qu’elle est liée à la première :) ) En effet, une jeune étudiante du collège de la ville disparaît en revenant d’un cours du soir. Son petit ami s’inquiète et harcèle la police jusqu’à la découverte de son cadavre dans le lac.

Meurtre ou suicide ?

L’inspecteur Morrisey nous reste parfaitement étranger, on a parfois l’impression qu’il s’agit d’un personnage secondaire bien que l’auteur nous dévoile quelques bribes de sa vie privée. Mais il est entouré d’une équipe de policiers des plus attachants. J’ai beaucoup apprécié. Malheureusement les éditions du masque n’en ont publié que 5.


  • A jeter aux chiens  11 décembre 2008, par Val

    Bonjour Feline

    Kay Mitchell n’a en tout et pour tout publié que ces cinq romans que les Editions Le Masque ont fait paraître en France ...Tu as raison , c’est tout à fait dans le style de la série Barnaby .


    Répondre à ce message