A coeur perdu de Boileau Narcejac

A coeur perdu

Le samedi 15 février 2003 par catherinem

Eve, la quarantaine, est chanteuse, grâce à son mari, Serge, qui l’a poussée au devant de la scène. En cette période où leur couple ne fonctionne plus, elle tombe amoureuse d’un pianiste talentueux plus jeune qu’elle, Jean.

Plus par accident que par réelle préméditation, Jean tue le mari d’Eve. Ils pensent alors pouvoir vivre leur couple pleinement, mais des disques préenregistrés de Serge leur parviennent, qui semblent les accuser directement et les plonge systématiquement dans un état second qui ne présage rien de bon pour l’avenir...

Jusqu’à la chute finale qu’on n’attend jamais, on croit fermement que ce couple qui se déchire autant qu’il s’aime tiendra bon la route. Mais il ne leur était pas possible de s’en sortir...Agréable et facile à lire, "A coeur perdu" n’est pourtant pas mon roman préféré de Boileau-Narcejac, ils ont su à mon sens apporter à d’autres de leur romans un suspense plus convaincant.