Manuel Rivas

Rivas_Manuel

Auteur galicien né en 1957.

Manuel Rivas est né à La Corogne en 1957, soit vingt ans après les événements décrits dans son roman. Il est à la fois journaliste, romancier, essayiste et poète ; il a commencé à travailler jeune dans la presse, après avoir obtenu une maîtrise en Sciences de l’information. Il collabore encore actuellement à plusieurs médias galiciens et espagnols, tels El Pais, Diario de Galicia. En tant que journaliste Rivas a toujours été proche des problèmes sociaux et écologiques, il est l’un des membres fondateurs de Greenpeace.

Son œuvre littéraire est écrite en galicien. Une partie de sa poésie a déjà remporté des prix littéraires importants et l’un de ses romans a obtenu le Prix National espagnol du roman en 1996 (Qué me quieres, amor ?). « Le Crayon du Charpentier » est son plus important succès littéraire et a obtenu le Prix de la Critique espagnole ainsi que le prix de la section belge d’Amnesty International.

Manuel Rivas est considéré par beaucoup de lecteurs comme un porte-parole officieux de son pays à travers l’Espagne. Pour ces amis, il est « Manolo » ; il a baptisé sa Galice natale, province espagnole située au nord du Portugal « Le bonsaï de l’Atlantique ». La Galice possède un esprit d’indépendance aussi fort qu’en Catalogne.

Sheherazade


dans les kiosques

Un monstre et un chaos d'Hubert Haddad: un rêve plus grand que la nuit  Le Figaro « Le mort était trop grand », de Luis Manuel Rivas : les soutiers de l'argent sale colombien  Le Monde Voyage en Espagne : les meilleurs livres à lire avant ou pendant votre séjour  Télérama.fr "La langue des papillons" de Manuel Rivas  Le Point Toulouse. Hommage à l'exil républicain à l'Institut Cervantes  LaDepeche.fr "L'Eclat dans l'abîme", de Manuel Rivas : les récits sauvés des flammes  Le Monde Ti ar vro. Mark Kerrain, écrivain et traducteur en breton  Le Télégramme Toulouse. Mestre et la tornade Taro  LaDepeche.fr A Madrid, le "rituel de la mort du taureau" célébré et contesté  Capital.fr Le "rituel de la mort du taureau", toujours plus contesté en Espagne  Metro Belgique Le peintre Joan Jordà raconte sa Retirada  LaDepeche.fr Permis de vivre: la série espagnole Unauthorized Living est sur Netflix  TVQC Guerre d?Espagne (I): Regard sur 80 ans de littérature  Diacritik Le capitalisme a besoin que nous ayons envie de ce dont nous n'avons pas besoin | Entretiens  Là-bas si j'y suis Australie. Une Chilienne arrêtée pour son rôle sous la dictature de Pinochet  Le Télégramme