Edward Lear

Lear_Edward

Auteur anglais (1812-1888)

En anglais, le courrier classique est appelé "snail mail" opposé à "e-mail" (courrier électronique et rapide). L’origine de l’expression "snail mail" est cependant bien antérieure au courrier électronique. Elle fut inventée par le génial artiste et écrivain britannique Edward LEAR.

Vingtième enfant d’une famille qui en compta 21 ( !), Lear était le fils d’un agent de change d’origine danoise qui fut envoyé en prison lorsqu’Edward avait 13 ans. Cela força le jeune homme à travailler afin d’aider à subvenir aux besoins de la famille. Dès 14 ans, il dessinait fleurs et oiseaux (notamment les perroquets) avec grand talent et il fut engagé à l’âge de 19 ans par la London Zoological Society afin de réaliser des illustrations d’oiseaux. La même année, le duc de Denby lui proposa de résider dans son domaine afin d’y dessiner sa ménagerie privée, Edward Lear y séjourna 4 ans . Son premier "Book of Nonsense" fut composé pour les petits-enfants du duc et publié dix ans plus tard.

Vers 1836, Edward Lear décida de se consacrer à la peinture de paysages, un genre qu’il n’avait pas souvent abordé et pendant dix ans, il voyagea à travers l’Europe et l’Asie, tout en poursuivant la rédaction de ses poèmes légers et humoristiques. Ses carnets de voyages, richement illustrés de très belles aquarelles, ainsi que son journal, furent publiés en plusieurs volumes réunis sous le titre "The Illustrated Travels of a Landscape Painter" . Ses talents artistiques lui valurent l’honneur d’enseigner le dessin à la reine Victoria, cependant sa décontraction lui valut quelques démêlés avec le sévère protocole du palais.

Artiste populaire, respecté et reconnu en son temps, Edward Lear est moins connu pour ses récits et illustrations de voyages au vingtième siècle, mais par contre il fut et reste très célèbre pour ses poèmes pleins d’humour absurde ("nonsense") ; le plus connu d’entre eux est "The Owl & the Pussycat" ; qui est encore repris par les illustrateurs et illustratrices de contes pour enfants.

Edward Lear est le créateur des rimes en 5 vers (c’est-à-dire a a b b a), toujours comiques et absurdes. Tout comme son contemporain, Lewis Carroll, Lear écrivit des poèmes fantastiques emplis de créatures imaginaires. Bien que les sujets et formes de ses écrits varient, tous peuvent être qualifiés de vision irrespectueuse du monde, l’auteur aimant beaucoup se moquer de la vanité des choses de ce monde et du ridicule, de l’absurdité de certaines situations, mais surtout comme tout vrai humoriste qui se respecte, il pratiquait avec génie l’auto-dérision. Lorsqu’on demandait à Edward Lear pourquoi il n’écrivait que des poèmes "nonsense", il répondait que : "à défaut d’être beau, au moins que je plaise aux femmes par mon humour".

Les critiques littéraires analysent cet amour de la dérision comme un antidote à la rigidité des codes de moralité victorienne. Cependant, l’humour d’Edward Lear est intemporel.

Dans sa vie personnelle, Edward Lear fut un être relativement solitaire, malgré ses nombreux amis. Il vivait cette solitude avec difficulté, ayant espéré se marier afin de l’adoucir, mais sans succès. En fait, il voyagea beaucoup afin d’éviter que soientt dévoilées son homosexualité et ses crises légères d’épilepsie pour lesquelles il avait développé un réel sentiment de culpabilité, qui lui fut inculqué par la soeur aînée qui l’éleva. Pour elle ces crises étaient une preuve qu’il y avait un "démon" en lui. Heureusement ses nombreux voyages permirent à l’artiste de surmonter légèrement ce qui à son époque constituaient des handicaps tant physiques que moraux.

Edward Lear est considéré comme l’inventeur du style "nonsense".

Bastet


dans les kiosques

St Aubyn ajoute une corde à son Lear  Libération

Version revisitée du roi de Shakespeare devenu patron d'un empire médiatique.

Enchères à New York, de Passarotti à Edward Lear  La Tribune de l'Art

28/1/19 - Marché de l'art - New York - Bien qu'ayant déplacé sa vente de peintures au printemps, Christie's New York organise toujours sa principale vacation ...

Edward St Aubyn, Sylvie Germain, Chantal Thomas... la sélection livres de «Libé»  Libération

Cinq recommandations du cahier «Livres» et les coups de c?ur des libraires sur le site Onlalu.com.

L?aubaine St Aubyn : la saga «Patrick Melrose» en intégrale  Libération

Patrick Melrose est un personnage, le protagoniste de cinq romans du Britannique Edward St Aubyn (né en 1960), opportunément réédités et regroupés dans ...

Les Limericks, poèmes dont Lear était le roi  Diacritik

Edward Lear fut longtemps connu comme illustrateur talentueux puis ornithologue, et devint, un peu par hasard, écrivain et poète. Il pourrait figurer dans le ...

N comme Nonsense, la logique jusqu'à l'absurde  France Culture

Plan Large sur le cinéma nonsensique, au c?ur de l'incohérence, de l'absurde et de la folie, de l'autre côté du miroir et de l'écran, dans le monde inversé, ...

Portrait français du XVIe siècle à New York, galerie Kugel  La Tribune de l'Art

24/1/19 - Marché de l'art - New York - La galerie Kugel nous a habitué à réunir dans des expositions de niveau muséal les pièces les plus rares et les plus ...

Dunbar et ses filles d'Edward St Aubyn: Shakespeare drôlement revisité  Le Figaro

LA CHRONIQUE D'ÉRIC NEUHOFF - L'auteur de Peu importe se glisse avec malice dans l'intrigue du Roi Lear et lui redonne du rose aux joues.

Les Shadoks en grande pompe à Annecy  La Croix

Une formidable exposition au château d'Annecy revient sur les inénarrables bestioles loufoques créées par Jacques Rouxel il y a cinquante ans.

Livres : St Aubyn, Chi, Robin  L'Express

"Le Roi Lear" revisité ("Dunbar et ses filles"), une saga villageoise en Chine ("À la cime des montagnes")... Les choix littéraires de L'Express.

L?agit-pop azimutée de Cosmo Sheldrake  Libération

Au festival normand Pete The Monkey, le Britannique multi-instrumentiste et écolo militant a séduit avec sa pop subtile ponctuée de samples étranges.

Igor Oleynikov, ce dessinateur russe lauréat du prix Nobel de littérature pour enfants  Russia Beyond FR

Le 26 mars de cette année, l'artiste russe Igor Oleynikov est devenu l'un des deux lauréats du prix Hans-Christian-Andersen, également connu sous le nom de ...

Michaelina Wautier  La Tribune de l'Art

À en juger par les regards interrogateurs de plusieurs historiens de l'art à qui nous parlions de l'exposition Michaelina Wautier qui vient de commencer à Anvers ...

Etats éphémères ou disparus d'Asie  Asialyst

Asialyst se penche sur l'histoire de quelques États d'Asie éphémères ou disparus. L'occasion de revenir sur les événements qui ont façonné les frontières du ...

Lera Auerbach, compositrice aux mille facettes  Le Temps

L'OSR programme la création suisse de «The infant minstrel and his peculiar menagerie», fantaisie symphonique de Le.

Anna Boulanger, l'art de surligner en transparence  L'Humanité

Elle est présente au Salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil avec deux nouveaux livres, Birds et l'Absence. Un univers inclassable, tout en minutie et ...

?The Piper at the Gates of Dawn? : le décollage sidéral de Pink Floyd  Les Inrocks

Avec ce premier album, le seul orchestré par Syd Barrett alors à la tête du groupe, Pink Floyd s'impose sur la scène rock. Un chef-d'?uvre de pop malade, ...

La littérature jeunesse - De Télémaque à Kirikou, des amis pour la vie  Herodote.net

La littérature jeunesse était autrefois un parent pauvre de l'édition, considérée avec condescendance par les critiques littéraires. Ce n'est plus le cas. Le secteur ...

Vie et mort des Républiques du Turkestan oriental (1933-1934 et 1944-1949)  Asialyst

On l'appelle le « Grand Ouest chinois ». Créée en 1955, la région autonome ouïghoure du Xinjiang (???????? Xinjiang weiwuer zizhiqu) recouvre un ...

Guillaume Gandelin, Auteur à Asialyst  Asialyst

Diplômé de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence, Guillaume Gandelin est spécialiste de l'Asie du Sud, avec une prédilection pour l'Inde où il a vécu et ...

Yehudi Menuhin, violoniste légendaire  RTS.ch

A l'occasion du Concours Menuhin, retour sur la carrière de cet artiste, sans doute l'un des violonistes les plus célèbres du 20e siècle. Enfant prodige, puis ...

« Le Roi Lear » à Avignon : fast and furious  Les Échos

Une cour d'honneur partagée entre huées et vivats, une atmosphère électrique à la sortie du Palais des Papes : « Le Roi Lear » d'Olivier Py a fait sensation en ...

Edward Bond : ?L'humanité est l'espèce qui fait du théâtre?  Les Inrocks

Fruit de la douzième collaboration entre les deux hommes, La Mer d’Edward Bond fait son entrée au répertoire de la Comédie-Française dans une mise ...

Alice « ne peut pas vieillir »  La Croix

Lawrence Gasquet, professeure de littérature et d'esthétique britanniques du XIXe à l'Université Jean Moulin ? Lyon 3, revient sur l'?uvre de Lewis Caroll et sa ...

Gorey, assassin distingué  Blog Le Monde

Pas à pas, le public français découvre un des plus suffocants génies de l'humour et du dessin. Ceci grâce à de rares et courageux éditeurs indépendants (Le ...

Vie et mort du Royaume de Ryukyu (1429-1879)  Asialyst

Carte de la Grande Ryukyu (Okinawa) sous la dynastie Qing. (Crédits : The "Forbidden City" Magazine, domaine public, via Wikimedia Commons). C'est un ...

Ce que Lewis Carroll nous a appris  Slate.fr

L'influence du jeu de rôle et de la représentation de soi dans l'oeuvre du créateur d'«Alice au pays des merveilles».