Natalia Ginzburg

Ginzburg_Natalia

Ecrivain italienne (1916-1991)

Née Natalia Levi, l’écrivaine italienne qui perdit son combat contre le cancer en 1991, naquit à Palerme au sein d’une famille peu conventionnelle et anticonformiste, juive par le père et catholique par la mère, mais qui élevèrent leurs enfants en athées, ce qui les mit à l’écart des autres enfants. Lorsque le père accepta un poste de professeur à l’université de Turin, la maison des Levi devint le lieu de rendez-vous des intellectuels, opposés à Mussolini.

En 1938, Natalia épousa Leone Ginzburg, éditeur engagé politiquement ; il était également brillamment versé en littérature slave, qu’il introduisit en Italie. En raison des activités anti-fascistes de Leone Ginzburg, le couple fut exilé dans un villagé isolé des Abruzzes, mais ensuite revint se cacher à Rome et Florence. Leone Ginzburg fut à nouveau arrêté et mourut sous la torture en 1944. Natalia écrivit à cette époque un poème, qui est l’un des plus beaux témoignages d’une femme face à son époux mort : MEMORIA.

Natalia Ginzburg publia sa première nouvelle dans la revue Solaria à l’âge de 16 ans. Son premier court roman "La Strada che va in città" parut en 1942 sous un pseudonyme ; il fut suivi 5 ans plus tard par "E stato cosi", décrivant également un mariage peu heureux. Le roman "Tutti i nostri ieri", raconte l’histoire de deux familles qui se croisent dans le courant de leurs vies à travers plusieurs années, et parle du fascisme, de l’invasion allemande, de la résistance et de la libération.

"Le Piccole Virtù" et "Lessico famigliare" sont des récits autobiographiques, pleins d’humour, relatant l’enfance, l’adolescence et la vie de jeune adulte de leur auteur. En 1944, Ginzburg fut éditrice chez Einaudi ; par le biais de cette nouvelle maison d’édition, elle fit la connaissance d’écrivains comme Pavese, Elsa Morante et Italo Calvino.

Natalia Ginzbug publia des mémoires, des pièces de théâtre, de essais et des traductions en italien des oeuvres de Proust et Flaubert ; elle écrivit également une biographie du poète révolutionnaire Alessandro Manzoni.

Les ouvrages de l’écrivaine italienne sont un mélange de souvenirs et d’observation aiguë sur la vie et sur son entourage ; dans ses premiers écrits, elle rejeta le style autobiographique considérant qu’il s’agissait d’une forme trop "féminine" d’écriture. Toutefois, elle comprit rapidement qu’elle s’exprimait au mieux lorsqu’elle parlait de ses expériences personnelles.

Ses oeuvres de fiction sont écrites à la première personne dans un style simple et construit surtout comme un dialogue. Ses souvenirs d’enfance et de jeunesse à Turin décrivent souvent des intellectuels frustrés et des femmes menant des vies immobiles et inintéressantes, à la limite du bovaryrisme.

En tant qu’essayiste, Natalia Ginzburg a exploré plusieurs domaines, allant du cinéma contemporain à l’art, en passant par la littérature, la pédagogie et la morale. Estimant que dans la vie il faut s’engager, toujours, l’auteur continua à mener une vie politique active qui mena finalement à son élection au Parlement italien en 1983 en tant que député de la gauche indépendante.

Bastet


dans les kiosques

N. Ginzburg, Les petites vertus (Le piccole virtù, 1962, préf. I. Calvino)  Fabula

Adriana-R Salem (Traducteur),. Italo Calvino (Préfacier). Date de parution : 17/03/2018. Editeur : Ypsilon Editeur ISBN : 978-2-35654-081-2. EAN : ...

Poésie réactive. Le métier d'écrire  Le Monde

Son métier est d'écrire, et comme pour Cesare Pavese, auquel elle consacre quatre pages aussi factuelles que touchantes, ce métier d'écrire est profondément ...

?C'est ainsi que cela s'est passé? de Natalia Ginzburg : roman de la désillusion  Les Inrocks

Pourquoi une femme a-t-elle assassiné son mari ? En 1947, la grande Natalia Ginzburg signait un roman féministe tendu, une charge contre les conventions ...

Dolores Prato, Bas la place y'a personne  L'Italie à Paris

Je suis née sous une petite table. » voici l'incipit de ce roman hors norme. C'est une autobiographie par images, par lignes obliques, par intersections.

Les Mots de la tribu par Natalia Ginzburg  L'Express

Natalia Ginzburg raconte sa jeunesse turinoise, l'antifascisme, la guerre et la déportation.

Histoire d'un livre. L'enfance patiente de Dolores Prato  Le Monde

L'incomparable « Bas la place y'a personne », où l'écrivaine italienne morte en 1983 conte sa jeunesse, n'a été publié intégralement à Turin qu'en 2016.

«Dans mes romans, il y a toujours une maison» : rencontre avec Cristina Comencini  Libération

Dans Lucy, le précédent roman de Cristina Comencini (publié par Grasset, comme Quand la nuit), un jeune Italien exilé au Canada explique que dans son pays ...

Édition bilingue. La joie douloureuse d'être là de Sandro Penna  L'humanité

Croix et délice et autres poèmes Sandro Penna Édition bilingue italien-français avec des textes de Natalia Ginzburg, Amelia Rosselli, Pier Paolo Pasolini ...

Rétrospective Valeria Bruni Tedeschi réalisatrice à la Cinémathèque française  L'Italie à Paris

La Cinémathèque française consacre une rétrospective à la carrière de réalisatrice de Valeria Bruni Tedeschi, les 2 et 3 février 2019. À l'occasion de la sortie de ...

Bas la place y'a personne de Dolores Prato à la Maison de la Poésie  L'Italie à Paris

Jeudi 6 décembre 2018 à 19h, à la Maison de Poésie aura lieu la présentation du chef-d'?uvre de Dolores Prato, Bas la place y'a personne. Avec Laurent ...

Rencontre avec Lisa Ginzburg à La Libreria  L'Italie à Paris

Jeudi 2 février 2017 à 19h à La Libreria rencontre avec Lisa Ginzburg pour son livre Spietati i mansueti, en compagnie de Andrea Inglese. Lectures par Serena ...

Carlo Ginzburg ou la polyphonie de l'histoire  La Vie des Idées

Deux recueils d'articles de l'historien italien Carlo Ginzburg, récemment traduits en français, prolongent sa réflexion sur la spécificité de l'histoire, démarche de ...

Sommaire du numéro 60  Le Club de Mediapart

Au fil de l'été, on trouvera aussi des articles sur l'actualité, à commencer par le chef-d'?uvre de Paul Auster. Un matin sur deux, vous retrouverez ainsi un ...

« De ce vague avenir auquel tu rêvais » : Terres promises de Milena Agus  Diacritik

De la mer et de la terre, de l'ici et de l'ailleurs, de nos désirs de bonheur et de fuite, d'îles et de continents, d'amour, de solitude et de promesses, d'amitié, de ...

Carlo Ginzburg : "Les anomalies sont plus riches que les cas soi-disant normaux"  Le Point

Comment éclairer le passé ? L'historien traque l'exceptionnel pour mieux comprendre les consciences collectives. Rencontre.

Littérature. Vivian Gornick : « La lutte des femmes pour leurs droits est la plus longue des révolutions »  L'humanité

Elle est l'une des grandes figures du féminisme américain. Journaliste, auteure et critique littéraire, née en 1935, elle a publié deux livres autobiographiques, ...

De voix grave et de passion pure  Le Devoir

Elle avait une voix rauque, puissante, unique, une forte personnalité, et jouait d'une même justesse de la note tragique et de la veine burlesque. La comédienne ...

Aux Assises du roman, le merveilleux moment Rosetta Loy  Le Monde

Mercredi 25 mai, lors des Assises internationales du roman, Laure Adler a rencontré Rosetta Loy, figure majeure de la littérature italienne contemporaine,

« Si c'est un homme » de Primo Levi, itinéraire d'un chef-d'?uvre  Le Monde

Publié en 1947 chez un petit éditeur, le best-seller de Primo Levi mettra quarante ans à toucher un large public.

"Cesare Pavese, une vie", de Lorenzo Mondo : le secret de Cesare Pavese  Le Monde

La biographie de Lorenzo Mondo éclaire le parcours de l'écrivain, jusqu'à son suicide en 1950.

La voix d'Elsa  LIVRES HEBDO

Figure légendaire, Elsa Morante renaît sous la plume de Simonetta Greggio. Un hommage à l'auteure et à la femme. "Je suis Elsa Morante. Elisa, la Mordorée.

Carlo Ginzburg épris d?indices  Libération

«Indiciaire»? Le mot n'est pas joli joli. Gris comme un texte administratif, il fait penser à des grilles de salaire, ou, pire, à un impôt, établi d'après les indices ...

Compagnon, l?incroyable livre de l'été  leJDD.fr

INTERVIEW - Antoine Compagnon est n°1 des ventes depuis début juillet avec Un été avec Montaigne. L'auteur des Antimodernes, professeur au Collège de ...

José Carlos Llop : «Quand le paradis disparaît, souvent la littérature apparaît»  Next

Dans ce récit, il y a des odeurs d'osier et de poisson, «l'arôme de tous les rivages de la Méditerranée», l'odeur marine du lentisque, du ciste et de la camomille ...

Avant Joaquin Phoenix et Rooney Mara, eux aussi ont incarné Jésus et Marie-Madeleine  AlloCiné

A lire sur AlloCiné : A l'occasion de la sortie de "Marie Madeleine" de Garth Davis pendant la Semaine Sainte, découvrez les visages qui dans le monde entier ...

Matzneff - Aimez-vous relire vos livres préférés ?  Le Point

Pour Gabriel Matzneff, lire des auteurs et des ouvrages que l'on connaît déjà relève d'un plaisir suprême. Et ne convoque jamais les mêmes sentiments.

Rencontrez l'écrivain Andreï Makine à New York  French Morning

L'écrivain français, Andreï Makine, nommé le jeudi 3 mars dernier à l'Académie française, sera présent à New York pour trois évènements dans le cadre du ...

Le personnage farfelu dans la fiction littéraire (XXe et XXIe siècles) des pays européens de langues romanes  Fabula

Le personnage farfelu dans la fiction littéraire (XXe et XXIe siècles) des pays européens de langues romanes. Colloque international 9-11 octobre 2014.

Nathalie Baye dans Hiver de Jon Fosse avec Pascal Bongard  Le Figaro

Au Théâtre de l'Atelier où elle a, il y a plus de vingt ans, joué la délicieuse Adriana Monti de Natalia Ginzburg, elle s'aventure dans des terres froides et difficiles ...

La voix du sang  Libération

Un crêpe de tendresse flotte autour de Héctor Abad Faciolince. A 52 ans, il a la délicatesse d'un faon et la présence d'un petit ours. Il se dit «sans addiction, ...