Dorothy Gilman

Gilman_Dorothy

Auteur américaine née en 1923

The tightrope walker

The tightrope walker de Dorothy Gilman


Le lundi 7 février 2005 par Sheherazade
Certains livres pour adultes ressemblent un peu à des livres pour la jeunesse, en raison de l’ambiance et des personnages. C’est ce que j’ai ressenti dès l’instant où j’ai commencé à lire ce sympathique polar de Dorothy Gilman. Tout d’abord il m’a été impossible de le lâcher car la quête de la mignonne Amelia est probablement celle de chacun d’entre nous, à savoir se chercher, vaincre nos peurs les plus profondes et enfin, après s’être trouvé, être capable de danser sur un filin à plusieurs mètres du sol, sans filet et surtout sans regarder en bas


A Nun in the Closet

A Nun in the Closet de Dorothy Gilman


Le samedi 24 avril 2004 par Sheherazade
Une bonne soeur pour vous et moi, c’est quelqu’un de sérieux non ? Pas pour Dorothy Gilman ! Lorsque l’abbaye dont elles font partie hérite d’un vaste domaine donné par un mystérieux bienfaiteur, la Mère Supérieure envoie deux de ses meilleurs éléments sur place.


Mrs. Pollifax and the Hong Kong Buddha

Mrs. Pollifax and the Hong Kong Buddha de Dorothy Gilman


Le mercredi 21 avril 2004 par Sheherazade
Dans le New Jersey où elle s’est installée depuis son mariage à Cyrus Reed (rencontré au cours d’un safari-mission en Zambie), Emily Reed-Pollifax regarde tomber la pluie et se demande pendant combien de temps elle va tenir le coup avec des hérissons, des grenouilles et des musaraignes en guise d’interlocuteurs, et avec un saule-pleureur et des géraniums comme proches voisins ! Non pas qu’elle n’aime pas la nature, mais elle ce qu’elle préfère ce sont les contacts humains.


Mrs. Pollifax on Safari

Mrs. Pollifax on Safari de Dorothy Gilman

Espionnage et vieux chapeaux
Le dimanche 28 mars 2004 par Sheherazade
Vous avez l’intention faire quoi vous, à la retraite ? Voyages, Jardinage, Sport, Volontariat ? Hors les voyages, Mrs. Pollifax fait tout cela ... et elle s’ennuie... mon Dieu, ce qu’elle s’ennuie ! Entre le judo, la présidence du Club de jardinage et l’aide à l’hôpital local, elle trouve sa vie terriblement banale.