Pas de résultats pour Paul Gallico
Paul Gallico

Paul Gallico

Gallico_Paul

Paul Gallico, auteur pratiquement oublié de nos jours, fut l’auteur de plusieurs romans adaptés au cinéma, dont notamment le célèbre "Poseidon Adventure".

Paul William Gallico naquit à New York City en 1897 de père italien et mère autrichienne. Le jeune Paul suivit les cours de l’école publique à New York et dès 1916 étudia à l’Université de Columbia où il obtint un Bachelor Degreee en sciences ayant perdu un an et demi d’étude en raison de la première guerre mondiale.

Gallico trouva d’abord un emploi au Bureau des Critiques du Cinéma et 6 mois plus tard devint critique cinématographique pour le New York Daily News. Dans son autobiographie " Confessions of a Story Teller", il raconte comment on le démit de ses fonctions parce que ses critiques étaient trop distinguées, voire snobs ! Du coup, il se réfugia dans la rubrique sportive.

C’est au cours de son passage à la rubrique des sport qu’il rencontre le champion de boxe Poids Lourds Jack Dempsey à qui il demanda d’être son "sparring partner" afin de pouvoir se faire une idée de que cela représentait de frapper un champion du monde. Il s’en rendit très rapidement compte, Dempsey l’envoya au tapis en moins de deux minutes ! Mais Gallico tenait enfin le reportage qu’il espérait depuis longtemps et il entama une importante carrière de reporter sportif. En 1923 il devint éditorialiste au Daily News, avec une chronique quotidienne. Il fut aussi l’initiateur et l’organisateur de la compétition de boxe pour amateur "The Golden Gloves" ; au cours de cette période il fut l’un des journalistes sportifs les plus connus des Etats-Unis.

Par ailleurs, il écrivit des nouvelles et des récits sportifs pour des magazines tels The Saturday Evening Post et Vanity Fair.

Lorsqu’en 1936 la nouvelle qu’il vendit au cinéma lui rapporta 5.000 dollars, Paul Gallico joua son va-tout et se retira du monde sportif ; il partit vivre en Europe, plus précisément dans le Devon à Salcombe, et se consacra totalement à l’écriture de romans. L’un des tout premiers qu’il écrira, Farewell to Sport , relate cette retraite en tant que reporter sportif.

Bien que célèbre aux Etats-Unis, Paul Gallico était encore un illustre inconnu pour le reste du monde. C’est le roman "The Snow Goose" , paru en 1941, qui changea cela ; bien qu’il ne fut jamais un auteur de best-sellers selon les normes actuelles, il fut un auteur fort demandé et apprécié.

De 1943 à 1946, il travailla en tant que correspondant de guerre, mais ensuite redevint un écrivain indépendant jusqu’à la fin de sa vie.

Paul Gallico vécut, outre l’Angleterre, à Mexico, au Lichtenstein et à Monaco. Finalement, il s’établit à Antibes dans le sud de la France où il mourut d’une embolie cardiaque à l’âge de 79 ans.

Bastet


dans les kiosques

Alise-Sainte-Reine | De Bello Gallico : les armées de César contre celles de Vercingétorix à Alise-Sainte-Reine  Bien Public Nouvel an : les réveillons mythiques du cinéma  Le Point La lecture, remède contre la dépression ?  Doctissimo Le comble de la violence conjugale : 10.000 km en avion rien que pour venir battre sa femme !  Zinfos974 Christopher Nolan : « En Angleterre, l'esprit de Dunkerque est un mythe national »  Le Monde CULTURE : Le MuséoParc Alésia s'ouvre à tous les publics  infos-dijon.com Les soirées du nouvel an les plus mémorables du cinéma  Les Inrocks La liste des livres préférés de J.K. Rowling  Vanity Fair Magazine Archéologie : Et si Jules César était passé par Thuin ?  RTBF Musique irlandaise au Musée Chapelle de la Visitation à Monaco  Le Podcast Journal Bloc-notes : pourquoi la France reste inflammable - Liberté d'expression  Le Figaro Cette gauche qui délaisse l'identité de l'Europe  Le Figaro On ne peut tricher avec la formation  Le Temps L'étonnante histoire des statues des "gloires" du pays  Le Vif L'Aventure du Poseidon : le test complet du Blu-ray  DVDFr Espoirs : retour sur la saison de Clermont, champion de France Poule élite, avec Charles Villatte  Le Rugbynistère Sur le site d'Alésia, la statue de Vercingétorix classée monument historique  Francetv info "Souvenirs d'une enfance créole": Baba cool devenu philosophe, Alain, le petit dernier des trois loustics  Zinfos 974 Andy Irons et la drogue : le milieu du surf a-t-il caché la vérité ?  Surf Prevention On n'a pas attendu Najat Vallaud-Belkacem...  Causeur.fr Astérix, toute une histoire  Metro Belgique Qui a peur de la blette des Vosges ?  Next Bloc-notes : gros plan sur les extrémistes et les racistes  Le Figaro