Pas de résultats pour La Famille Brontë
La Famille Brontë

La Famille Brontë

Lorsqu’on évoque les Brontë, on pense surtout à Charlotte et Emily, dont les oeuvres ainsi que l’existence ont fait l’objet de multiples adaptations cinématographiques et télévisées, toutefois la famille Brontë tout entière a eu une vie qui est un réel roman en soi.

Patrick Brontë, le père, issu d’une famille paysanne fort pauvre, était un autodidacte tellement doué qu’il entra au fameux St-John College de Cambridge et fut ordonné prêtre de l’église anglicane. En 1812, il rencontra la douce Maria Branwell née dans la mystique Cornouialles anglaise. Le coup de foudre fut immédiat et réciproque ; de 1814 à 1820, Maria mit au monde les six enfants du couple : Maria, Elizabeth, Branwell, Charlotte, Emily et Anne.

En 1820, les Brontë s’installèrent au presbytère de Haworth dans les Moors du Yorkshire (landes anglaises) ; l’endroit est sublime et l’ambiance romanesque et celtique à souhait, propre à enflammer les esprits des 6 jeunes enfants, tous doués d’une personnalité passionnée et d’une imagination créatrice débridée et débordante.

Leur mère meurt un an après l’installation au presbytère et son époux qui l’adorait ne s’en consolera jamais. Il vécut dès lors dans une sorte de dépression chronique qui fit de la petite maison un endroit un peu lugubre, ambiance renforcée par le cimetière se trouvant sous les fenêtres du presbytère et qui, les soirs de mauvais temps avec des arbres dénudés de feuillage, était propre à développer l’imagination déjà fertile des enfants. Ceux-ci, afin de ne pas déranger leur père perdu dans ses pensées et dans ses travaux de pasteur, et n’ayant pas d’autres distractions, ni jouets que leurs lectures et leur créativité, ils commencèrent à imaginer un monde fantasmagorique, à transfigurer leur environnement, à inventer personnages et événements magiques ou mythiques ;

Ce bonheur dans l’écriture romanesque, cette fièvre créatrice, grandiront avec eux et mèneront plus tard à ces réels chefs-d’oeuvre que sont Wurthering Heights, Jane Eyre et The Tenant of Widfell Hall. A cette époque l’écriture, l’aquarelle, la musique font partie de l’éducation des jeunes filles et chez les enfants Brontë, ces talents sont multiples et dépassent ce qui est usuel dans ce domaine ; tous les petits Brontë rassemblés autour de la table du salon imaginent des royaumes et des personnages qu’ils décrivent dans les "Small Books", petits carnets personnels illustrés à l’aquarelle. Les jolis carnets contiennent de nombreux croquis faits par Branwell et Emily, les plus doués pour le dessin, et donnent un excellent aperçu du décor et de la vie au presbytère au 19ème siècle.

Bien qu’austère, le pasteur Brontë aimait beaucoup ses enfants et il encouragea ses filles surdouées à écrire, lire, courir la lande ou rêver. Pour le pasteur, le rêve était à la base de toute créativité et création. Ayant bien cerné et compris l’intelligence de ses enfants, il envoya les deux aînées à Cowan Hall, une nouvelle école pour filles de pasteurs, afin de parfaire leur éducation. Charlotte et Emily suivraient peu après, mais Maria, l’aînée (12 ans) y meurt d’épuisement, malnutrition et tuberculose suite à une année de mauvais traitements. Le père Brontë, horrifié, retira ses filles de l’institution et Charlotte en gardera pour toujours l’horreur des institutions victoriennes soi-disant charitables. Elle en nourrira une immense colère et décrira ces sentiments dans le récit que fait "Jane Eyre" (son alter ego littéraire) de Lowood et de son amie Helen Burns (largement inspirée de sa soeur Maria).

Branwell Brontë, le fils et frère que tous considèrent comme un génie et qui possédait d’ailleurs de réels et brillants talents littéraires, partit à Londres dans le but d’étudier l’art, avec le désir de devenir peintre. Il se perdit l’alcool, le laudanum et l’errance, ayant perdu son argent, amoureux d’une femme mariée dont l’époux se jura de "briser" le jeune homme. Beaucoup de personnalités célèbres ont posé pour Branwell, mais souvent le jeune dilettante ne terminait pas les portraits qu’on lui commandait. Les seuls portraits finis sont ceux - magnifiques - de sa soeur Emily.

Charlotte et Emily travaillèrent comme gouvernantes dans des écoles privées ou des familles riches, subissant les habituelles humiliations réservées aux demoiselles dans ce type d’’mploi. Charlotte partit à Bruxelles mais dut revenir rapidement, l’épouse jalouse du directeur l’ayant renvoyée ; lui-même ne répondit d’ailleurs jamais aux sentiments passionés que lui portait la jeune femme.

En 1846, sous les pseudonymes d’Acton (Anne), Ellis (Emily) et Currer (Charlotte) Bell, les 3 soeurs publièrent leurs premiers romans à compte d’auteurs. Les dures conditions de vie et la tuberculose, liées aux tourments intérieurs, épuisèrent ces natures excessivement sensibles et Charlotte demeura seule avec son père. Elle épousera le vicaire du pasteur Brontë, malgré l’avis opposé de ce dernier. Le mariage avec Arthur Bell Nichols fut heureux mais très bref : l’année suivante, Charlotte, enceinte, mourut d’un refroidissement contracté lors d’une promenade dans cette lande qu’elle adorait.

Bastet


dans les kiosques

« Virginia » d?Emmanuelle Favier, naissance d?une ?uvre  Journal La Croix Alex Beaupain choisit Vernouillet pour son retour sur scène  Echo Républicain Lognes : l?animateur local de la République en marche défie le maire... et son parti  Le Parisien Charlotte, Emily, Anne et Branwell Brontë forment une fratrie extraordinaire. À eux quatre, ils concentrent...  RCF Correspondance de la famille Brontë (1821-1855) (1/5) : Des ambitions précoces difficiles à satisfaire  France Culture La BBC désigne les 100 romans qui ont façonné notre monde  Actualitté.com « Les Amers remarquables », d'Emmanuelle Grangé : le livre de sa mère  Le Monde Les Brontë, une famille royale - Radio  Télérama.fr La famille Brontë, un frère, trois s?urs et sept romans  La Croix Le roman vrai de la famille Brontë  Le Monde Les s?urs Brontë (1) : Le mythe Brontë  France Culture L?oublié des Brontë, par Daphné Du Maurier  La Croix Pierre Geronimi: «Notre glace à la pistache plaît à toute la famille»  Le Figaro Le livre de chevet de Tracy Chevalier  Journal La Croix Le Monde infernal de Branwell Brontë, de Daphné du Maurier  Le Figaro "Moches et brutaux", la sympathique description des Brontë Lorsque l'on parle de la famille Brontë  Actualitté.com Visite à Hurlevent  La Croix L'école où les s?urs Brontë ont enseigné sera enfin rénovée  Télérama.fr Les s?urs Brontë (4) : L'ivresse des jeux d'enfants  France Culture Cette Sicile qui fait saliver : 10 adresses gourmandes  L'Express Les s?urs Brontë (2) : Emily et Les Hauts de Hurlevent  France Culture Les Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë : la comète des lettres anglaises  Le Figaro Ponden Hall, les vrais Hauts de Hurlevent, est à vendre  Actualitté.com Télécharger Les Hauts de Hurlevent et les écrits d'Emily Brontë  Actualitté.com Rentrée scolaire : quand le prof renforce les inégalités dès le premier cours  France Culture DVD : La Vie des soeurs Brontë - Avis +  Onirik Brontë divines : comment trois orphelines ont écrit trois chefs-d'?uvres  Le Nouvel Observateur La semaine littérature de VA : L'Ordre des choses, Céline et ses classiques, Bloy journaliste, Les Brontë, Milan Kundera  Valeurs Actuelles « Les Hauts de Hurlevent » : souffle lyrique à Nancy  Les Échos La vie trop brève d?un auteur génial  La Croix Opéra. Les Hauts de Hurlevent à Nancy : « Au moins un démon en chacun des personnages »  Est Républicain Livres: 5 classiques british pour l'été  Notre Temps Que savez-vous des s?urs Brontë? et des autres?  Le Figaro Les Ensablés - "Le monde infernal de Branwell Brontë" de Daphné Du Maurier  Actualitté.com Géniale et inquiétante : Emily Brontë, atteinte du Syndrome d'Asperger ?  Actualitté.com D?Alain Souchon à Jeanne Cherhal, le grand retour de la chanson française  Journal La Croix La maison natale des soeurs Brontë est à vendre, et c'est un café  Actualitté.com Né à Limoges, Émile Montégut, critique littéraire oublié, a traduit l'intégrale de Shakespeare  lepopulaire.fr Les s?urs Brontë : une histoire de c?urs  Le Figaro 7 livres de poche en version collector à offrir pour Noël  Le Parisien "Les Grandes Espérances" de Charles Dickens  France Culture La Vie des s?urs Brontë : une évocation méticuleuse (en DVD et VOD)  ON Magazine Alex Beaupain, arbitre des élégances  Libération Emily Brontë et Maryse Condé : Imaginaires des îles (Lecture d?été 5)  Diacritik Grand Prix des lectrices : février 2018  Elle Victoire historique pour Amuro Tsuzuki à Pantin  Surf Session Dans l'intimité du génie littéraire  Le Devoir «Brigade pistache» prête à intervenir au pied de l'Etna  20 Minutes L'histoire des soins infirmiers | Dessine-moi un dimanche  ICI.Radio-Canada.ca Films romantiques anglais : sélection cinéma  madmoiZelle.com Le Yorkshire se rêve en destination touristique majeure  La Croix Sciamma, le feu et les femmes  Libération Echappée chez les Brontë  Le Point De Sydney à Berlin, des flashmobs pour célébrer «Wuthering Heights»  La Croix Dix-sept ouvrages romantiques pour ados  Journal La Croix Isabelle Adjani fâchée avec Isabelle Huppert ? Elle met les choses au clair  Télé Loisirs.fr La maison des soeurs Brontë remise à neuf La maison des soeurs Brontë vient de bénéficier  Actualitté.com Le polar est-il féministe ?  The Conversation FR Mondiaux de natation: l'Australie remporte le relais 4x100 m nage libre dames  La Croix Charlotte Brontë : une page d?amour belge  Libération La Sicile à l'ombre de l'Etna  Notre Temps Aujourd?hui, nous fêtons la Sainte-Rosalie!  Le Figaro Jane Austen, une passion anglaise - Avis +  Onirik Découvrez les premières pages de ?Quand sort la recluse?, le nouveau roman de Fred Vargas  Télérama.fr Maryse Condé, écrire et ne rien céder  Journal La Croix Le metteur en scène et réalisateur Franco Zeffirelli est mort à 96 ans  Carnet du Jour La série « Gentleman Jack », du « Downton Abbey » perfusé au Red bull  L'Obs Gentleman Jack Saison 1 : Une femme pas comme les autres  Critictoo Venise gourmande  Routard.com Livre de poche : les meilleurs livre de poche du moment  Elle Portrait de la jeune fille en feu Céline Sciamma Critique  Bande à Part Magazine Animation et horreur, la programmation du mois d'octobre de Ciné Macet  Le Petit Journal Floride: une fille de 10 ans a réussi à repousser un requin  LINFO.re Ses fêlures, son enfance, sa famille, son mari? Conversations sauvages avec Isabelle Huppert  Vanity Fair France Avec son roman, Sara Collins a imaginé une Jane Eyre noire  Cheek Magazine Hélène Cixous, Pia Pera, Paula Jacques? Les brèves critiques du « Monde des livres »  Le Monde Delizie dell'Etna  L'Italie à Paris «Les Foley»: racines irlandaises  Le Devoir «Les Hauts de Hurlevent», Brontë divine  Libération Pull marine, "Journée de la jupe", "Été meurtrier" : les tenues iconiques d'Isabelle Adjani  Le Figaro "Jane Eyrotica" de Charlotte Brontë ,Karena Rose chez Ma éditions (Paris, France)  20minutes.fr Alice McDermott et les petites s?urs soignantes  Le Temps La Bibliothèque de Mireille : « Desserts Hygge » de Brontë Aurell  DESTIMED (L'info des deux rives) Isabelle Huppert : Les petits secrets d'une grande actrice  France Dimanche Les sorties musique de la semaine  LaDepeche.fr LPGA: Brooke M. Henderson termine deuxième  Le Journal de Montréal Les glaces et les sorbets de Dalloyau pour l'été 2019  sortiraparis Le siècle d'enfer de l'écrivain catholique et homosexuel Julien Green  France Culture Toulouse. Nos coups de c?ur  LaDepeche.fr Conteville-en-Ternois: un nouveau recueil de poésie pour Jacqueline Habert  La Voix du Nord La Curée en BD, Eric Stalner et Cédric Simon reprennent Zola  Ligne Claire Attirance interdite : une fin macabre pour l'adaptation du roman d'Emily Brontë avec Paloma Kwiatkowski (Bates Motel) sur TF1  Toutelatele.com Les meilleures glaces de Milan (édition 2019)  Le Petit Journal British Open dames: la Japonaise Hinako Shibonu seule en tête après le 3e tour  La Croix La Ligue des écrivaines extraordinaires, le mot de Christine Luce  Actusf Mondiaux de natation 2019: Cate Campbell supersonique sur le 100 m des sélections australiennes  La Croix Dalloyau dévoile ses nouveautés sucrées pour l'été 2019  sortiraparis L'auteur corrézien vivant à Limoges Franck Bouysse publie "Né d'aucune femme" : brillant ! - Limoges (87000)  lepopulaire.fr Angleterre à Paris : les adresses anglaises à Paris  Marie Claire Cinq choses à savoir sur... Jane Eyre  L'Express