Charles Baudelaire

Baudelaire_Charles

Poète français (Paris, 1821 - id., 1867).

Double et conscient de sa duplicité fondamentale - versant ténébreux, tentation du satanisme et de la destruction ; versant lumineux, aspiration à l’idéal, à Dieu, à la création, qui ne parviennent à cohabiter que dans la souffrance, la passion, le dégoût et la haine -, Baudelaire ne s’est pas contenté d’être un poète gémissant. Si, romantique vrai, il n’a parlé que de lui-même dans tout ce qu’il a écrit, il a aussi lucidement cherché à maîtriser les puissances de l’art, que son regard aigu de critique professionnel est parvenu à saisir.


dans les kiosques

This RSS feed URL is deprecated, please update. New URLs can be found in the footers at https://news.google.com/news
Monde Diplomatique
L'âme et l'électricité Monde Diplomatique par Charles Baudelaire. Le Monde diplomatique. L'âme et l'électricité. ?. Il est encore une erreur fort à la mode, de laquelle je veux me garder comme de l'enfer. ? Je veux parler de l'idée du progrès. Ce fanal obscur, invention du philosophisme ...
Les Inrocks
Quand Charles Baudelaire revient sous la forme d'un zombi, dans le ... Les Inrocks C'est pourtant le pari que relève Eric Chauvier, anthropologue de formation et écrivain farfelu. Le projet ? Ressusciter Baudelaire dans le Paris ubérisé des start-up, des smartphones et des réseaux sociaux. Voici donc le dandy poète précipité dans le ...
Les Inrocks
Entretien avec l'homme qui a transformé Baudelaire en zombie Les Inrocks Dans ?Le Revenant?, Eric Chauvier imagine Charles Baudelaire revenu d'outre-tombe sous forme de zombi en 2018. En négatif, il révèle un Paris lugubre, consumériste et indifférent. Entretien avec un ?anthropologue contrarié?, persuadé que ?la réalité a ...
France Culture
Baudelaire par la cravate France Culture Un album solo comme un pas de côté, essoré en huit titres cousus sur huit poèmes choisis dans Les fleurs du mal, construisant au passage un personnage avec costume et voix infusé à la langue de Baudelaire. Costume comme l'un de ces minuscules ...
Paris Capitale Magazine (Communiqué de presse)
Une nouvelle vie pour Le Charles Paris Capitale Magazine (Communiqué de presse) Le poète Charles Baudelaire, auteur des Fleurs du mal et du Spleen de Paris, est doublement à l'honneur dans les murs de l'hôtel Le Burgundy : le restaurant porte son nom, le bar, son prénom. Désormais nommé Le Charles, le bar a été élégamment ...
Bertrand Louis et son ami Baudelaire Est Républicain Belfort - Chanson Bertrand Louis et son ami Baudelaire. « Élévation », hommage à Charles Baudelaire : un sixième album pour Bertrand Louis, qui explore une facette sombre et romantique. Le Belfortain se met dans les pas du grand Charles. Chez lui aussi ...
Dandy, dandysme et Baudelaire Le Club de Mediapart (Blog) Le mot dandy implique une quintessence de caractère et une intelligence subtile de tout mécanisme moral de ce monde" (Charles Baudelaire, Le peintre de la vie moderne). Baudelaire mis en chant et en pop par François Atlas. Baudelaire replacé dans ...
Le Monde
Poe, Stevenson Cooper : retraduire, pour rester fidèle Le Monde Etrange mot que « traduire », qui, tout à la fois, dit la comparution devant un tribunal, renvoie à l'expression jouée d'un sentiment et définit une langue en mouvement. Une triple signification que le traducteur se doit d'assumer pleinement, se ...
Ouest-France
Musique. Frànçois Atlas : « Baudelaire était un auteur pop » Ouest-France Dans un nouveau disque, Frànçois Marry revisite des poèmes des Fleurs du Mal de Baudelaire. Il nous explique comment ce projet à part est né. Comment est né ce disque de reprises de textes de Charles Baudelaire ? Au départ, il s'agissait d'une ... et plus encore »
France Musique
Haydn à l'honneur dans un nouveau festival parisien France Musique Le but est d'avoir un dialogue entre les arts mais aussi entre les disciplines ». Rendez-vous le 12 et 13 octobre pour célébrer Haydn, en musique et en réflexion dans un cadre de rêve, l'hôtel de Lauzun où Charles Baudelaire séjourna entre 1843 et 1845. Le maître Joseph Haydn s'invite à l'hôtel de LauzunLe Figaro 5 autres articles »